Toute l'actualité

Installation du Comité de pilotage national "Apprentissage des premiers secours en milieu scolaire"
[archive] Discours - Gilles de Robien - 12/12/2006

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Le ministre lors de l'installation du comité de pilotage   le préfet Henri Masse, directeur de la défense et de la sécurité (Ministère de l'Intérieur et de la Décentralisation) - © Caroline Lucas / M.E.N.E.S.R
© Caroline Lucas / M.E.N.E.S.R

 

Seul le prononcé fait foi

 

Messieurs les Directeurs,
Mesdames et  Messieurs,


Je suis particulièrement heureux de procéder à l'installation de ce comité de pilotage national.

Il a la charge de mettre en place le nouveau programme d'éducation à la responsabilité.

Ce programme éducatif comporte trois grands volets :

  • la sensibilisation à la prévention des risques et aux missions des services de secours ;
  • la formation aux premiers secours ;
  • et l'enseignement des règles générales de sécurité.

J'attends beaucoup de cette formation, et notamment qu'elle fasse prendre conscience à tous les élèves que chacun peut un jour où l'autre être un acteur de sa propre sécurité ou de celle d'autrui.


Ce nouveau programme est l'aboutissement d'un effort au long cours du Gouvernement et des parlementaires.

Les lois des 9 et 13 août 2004 sur la santé publique et la sécurité civile ont marqué la volonté de former les élèves pour qu'ils puissent prévenir une situation de danger, se protéger et porter secours.

Dans le même esprit, j'ai inscrit la connaissance des gestes de premiers secours et des règles de sécurité dans le socle commun des connaissances et des compétences que tous les élèves doivent acquérir au cours de leur scolarité obligatoire.

Le décret interministériel du 11 janvier 2006 a posé les bases de ce nouveau programme.

J'en rappelle les trois principaux éléments :

  • premier point : dans tous les établissements scolaires, les élèves doivent être sensibilisés à la prévention des risques et aux missions des services de secours.
    Ils doivent également recevoir une formation aux premiers secours et un enseignement des règles générales de sécurité.
  • second point : dans les collèges et les lycées, les comités d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) doivent proposer les actions qui permettront la mise en ¿uvre de cette formation ; elles seront intégrées dans le projet d'établissement.
  • enfin, dans les écoles primaires, un enseignement des règles générales de sécurité et des principes simples pour porter secours est intégré dans les programmes, avec un caractère transdisciplinaire.

Je souligne que l'Education nationale n'avait pas attendu ces nouvelles dispositions, pour agir, notamment dans l'académie d'Amiens.

En effet dès 1997, les ministères de l'éducation nationale et de la santé ont commencé à mettre en ¿uvre le programme "apprendre à porter secours", à l'initiative de certaines pionnières présentes parmi nous aujourd'hui :

-  Mesdames les docteurs Christine Ammirati et Dominique de Pénanster,

-  Mesdames Christine Kerneur et Françoise Lagarde.

Je salue d'ailleurs le caractère tout à fait visionnaire de leur action !

Une des originalités de ce programme est qu'il est dispensé dans les écoles par des maîtres eux-mêmes formés grâce à l'aide des centres d'enseignement des soins d'urgence, les écoles du SAMU.

On trouve dans cette action innovante un bel exemple d'acquisition de compétences nouvelles d'intérêt général par les professeurs des écoles.

La circulaire d'application du décret du 11 janvier, publiée au Bulletin officiel de l'éducation nationale du 13 septembre dernier, a précisé les conditions de mise en ¿uvre de cet apprentissage généralisé des bonnes pratiques.

C'est cette même circulaire qui a prévu la mise en place  du comité de pilotage national.

Composé de membres permanents, représentant les trois ministères impliqués (Éducation nationale, Intérieur et Santé), il comporte également des membres associés, représentant les différentes organisations :

  • le Conseil national pour l'enseignement de la santé et la sécurité au travail ;
  • l'Observatoire national de la sécurité des établissements scolaires et d'enseignement supérieur ;
  • l'Observatoire national de secourisme ;
  • l'Association nationale des centres d'enseignement des soins d'urgence ;
  • l'Institut national de prévention et d'éducation à la santé ;
  • et enfin le Centre national de documentation pédagogique.

Pour conclure, je voudrais, Mesdames et Messieurs, m'adresser maintenant à vous.

Vous le savez, vos missions  sont particulièrement importantes.

J'attends de vous :

  • que vous examiniez les évolutions réglementaires à prendre en compte pour appliquer ce programme ;
  • que vous veilliez à la cohérence entre les références scientifiques nationales et internationales et les modalités pédagogiques de la formation aux premiers secours ;
  • enfin, que vous supervisiez l'élaboration et la diffusion des outils pédagogiques crées au niveau national.

Avec mes collègues de la Santé et de l'Intérieur, nous voulons que les élèves d'aujourd'hui, citoyens de demain, adoptent, face aux divers risques, des conduites autonomes et adaptées, qu'elles soient prévoyantes ou réactives.

Je souhaite que cet objectif soit atteint, dans le meilleur délai et avec la plus grande efficacité possible.

Mise à jour : décembre 2006

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires.
Le calendrier scolaire

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi.
Le Bulletin officiel

Nouveaux rythmes scolaires

Votre enfant est à l'école primaire ? Vous avez des questions sur les nouveaux horaires à la rentrée 2014 ?

Rendez-vous sur le site d'information

5matinees.education.gouv.fr




Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

capture d'écran webreportage petit vivier

5 matinées c'est mieux pour apprendre : les parents et les enseignants racontent

Découvrez le webreportage

 
#Rentrée2014
Suivez-nous