Toute l'actualité

[archive] Lancement du premier R.T.R.A. (Réseaux Thématiques de Recherche Avancée) Digitéo Labs
Discours - Gilles de Robien - 05/10/2006

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Gilles de Robien a lancé le mercredi 4 octobre le réseau thématique de recherche avancée (R.T.R.A.) « Digiteo Labs », à Saclay, centre d'excellence mondiale pour la recherche en sciences et technologies de l'information. Le ministre a indiqué que l'initiative des six partenaires à l'origine de Digiteo Labs « comme celle des onze autres R.T.R.A. annoncés ce matin par le Premier ministre, montre que nous avons de réels atouts en France à faire valoir face aux autres grands pays scientifiques et, notamment, les Américains, les Japonais ».

© Philippe Devernay / M.E.N.E.S.R - Le ministre prononce un discours à Saclay   © Philippe Devernay / M.E.N.E.S.R - Le ministre visite Digiteo Labs
© Philippe Devernay / M.E.N.E.S.R

Seul le prononcé fait foi


M. Le Président du Conseil Régional
M. le Président du Conseil Général,
M. le Président de l'Ecole Polytechnique, cher Yannick d'Escatha,
Mme la Présidente, chère Anita Bersellini,
M. l'Administrateur Général du CEA, cher Alain Bugat,
M. le Directeur Général du CNRS,
M. le Directeur Général de l'INRIA,
Général Michel
M. le Directeur de Supelec,
Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs, chers scientifiques,


Je suis très heureux d'être avec vous, parce qu'aujourd'hui, c'est un grand jour.

C'est d'abord un grand jour pour vous, acteurs et fondateurs de Digiteo labs.

Car la très belle initiative que vous avez eue à six partenaires a été reconnue par l'Etat : vous êtes l'un des Réseaux Thématiques de Recherche Avancée (RTRA) annoncés ce matin par le Premier ministre, et sans doute l'un des plus mûrs.

Votre initiative doit être triplement saluée.

D'abord pour sa rapidité de réalisation : vous avez choisi d'avancer avec détermination, et de boucler cette convention-cadre sans tarder.

Pour constituer Digiteo Labs, vous avez utilisé les libertés qu'instaurait le Pacte pour la Recherche en matière de coopérations, voté par le parlement au début de cette année et vous avez su mobiliser l'appui des collectivités territoriales. Il faut vous en féliciter.

Ensuite, je veux saluer votre mobilisation car elle représente à mes yeux la dynamique que nous devons adopter pour préparer l'entrée de nos jeunes dans l'économie de la connaissance. Les formations d'excellence, les liens directs avec le pôle de compétitivité Systematic, le terrain d'apprentissage et d'expérimentation offert par Digiteo Labs à des étudiants et à des doctorants, tout cela est exceptionnel.

Enfin, votre initiative mérite d'être saluée, car elle illustre de façon exemplaire l'un des impératifs majeurs de notre politique de recherche et d'innovation : le renforcement de la masse critique.

 Un grand jour pour la recherche française

Alors que tous, industriels mais aussi scientifiques, évoquent chaque jour cette âpre compétition internationale pour la connaissance, je crois que tout plaide aujourd'hui en faveur d'une telle démarche de renforcement de la taille critique.

Nous ne sommes plus, aujourd'hui, dans une logique de rattrapage comme nous l'avons été dans l'après-guerre.

Nous sommes dans une logique de compétition internationale pour la connaissance. Notre recherche est maintenant  au meilleur niveau mondial dans bien des domaines.

Aujourd'hui, nous devons faire valoir nos domaines d'excellence et les consolider, plutôt que de chercher à être bons partout.

Cette nouvelle logique nous impose donc d'avoir des structures de masse critique suffisante : pour attirer les meilleurs étudiants, les meilleurs chercheurs, les meilleurs enseignants dans des structures rassemblant de façon visible tout le savoir-faire français.

Et c'est justement ce que vous avez fait, en mobilisant les talents là où ils sont : à l'université Paris XI, à l'Ecole Polytechnique,  au CEA, au CNRS, à Supélec, à l'INRIA et au CNRS. Et à six, vous êtes bien plus visibles dans le domaine qui est le vôtre.

Votre initiative, comme celle des onze autres RTRA annoncés ce matin par le Premier ministre,  montre que nous avons de réels atouts en France à faire valoir face aux autres grands pays scientifiques et notamment les Américains, les Japonais.

Et nous devons les faire valoir avant que les grandes puissances émergentes ne nous rattrapent, et vous savez bien qu'elles se rapprochent à grands pas !

N'oublions pas que la Chine forme autant d'ingénieurs que toute l'Europe, et que l'Inde délivre le plus grand nombre de doctorats au monde !

C'est pour cela que le Gouvernement a décidé ce matin de constituer ces 12 RTRA, de véritables « forces de frappe scientifiques » rassemblant nos forces dans les domaines d'excellence de la science française.

C'est l'illustration de l'approche que j'ai défendue avec François Goulard dans ce Pacte pour la Recherche que nous avons présenté, il y a un an exactement :

- la reconnaissance de l'excellence là où elle se trouve ;
- la concentration de moyens pour rompre avec le saupoudrage ;
- une logique fondée sur l'initiative des scientifiques  ;
- des moyens à la hauteur des enjeux : 200 millions d'Euros sont mobilisés pour les projets annoncés, sous forme de dotation en capital.

Mais la reconnaissance aujourd'hui de cette excellence n'est pas figée. Demain d'autres thèmes apparaîtront, et vous êtes bien placés pour savoir avec quelle rapidité les choses évoluent, dans un sens ou l'autre d'ailleurs. D'autres RTRA émergeront aussi de la même façon, puisque l'appel à proposition pour les constituer est permanent.

C'est donc un grand jour pour Digiteo Labs et la recherche française, mais aussi pour le plateau de Saclay

Avec la forte implication des laboratoires du plateau dans un tiers des RTRA retenus ce matin, c'est un véritable « Boston à la française » qui émerge sur ce plateau et dans la vallée de l'Yvette.

Qu'il s'agisse de Digiteo Labs, dans les STIC, du Triangle de la Physique avec les installations du CEA, de Paris Sud Orsay et du CNRS, ou encore du Pôle Neurosciences, l'ancrage de ces « forces de frappe scientifiques » se trouve sur ce plateau et dans cette vallée.

Et je n'oublie pas Maths Paris Centre que certaines équipes d'ici souhaiteraient venir renforcer. Je n'y vois que des avantages.

Avec ces atouts nous pouvons prétendre avec fierté à une place européenne, sinon mondiale, dans ces domaines.

Les effets de cette puissance sont déjà perceptibles comme le montre le choix de Microsoft d'implanter son premier centre de recherche fondamentale en partenariat avec l'Inria, ou encore les investissements récents de Thalès, Alcatel ou de Dassault Systems sur le plateau.

Et je dirais volontiers que le meilleur est encore à venir !

Car l'impulsion est donnée pour lancer cette dynamique d'accroissement de masse scientifique :

- de nouveaux grands équipements scientifiques sont en train de voir le jour comme l'accélérateur de particules SOLEIL ou l'équipement d'imagerie médicale haute définition NEUROSPIN.

- Des implantations nouvelles comme le récent transfert du siège du CEA, et d'autres à venir dans les prochains mois comme l'ENSTA ou l'Ecole d'Agronomie.

Vous tous, acteurs scientifiques du plateau et collectivités territoriales, vous attendiez ce mouvement depuis près de 30 ans. Il ne faut pas laisser passer cette opportunité. Vous avez, avec le Pacte pour la Recherche, les outils pour la saisir !
L'Etat sera là pour vous accompagner, comme il accompagne aujourd'hui les RTRA du plateau, avec près de 50 M d'€.

Un mot pour conclure, si vous me le permettez.

La transformation du paysage de la recherche française est donc en cours. Le Pacte pour la recherche et l'initiative redonnée aux acteurs permet de retrouver confiance dans notre capacité à faire bouger, à faire changer les choses.

Nous avons une fâcheuse tendant à sous-estimer nos démarches et nos succès. On a besoin ni de déclinologues, ni d'anti-dépresseurs.

Regardez le chemin parcouru en un an. Nous avons maintenant :

- des agences opérationnelles comme l'ANR ou l'AII qui apportent effectivement des moyens aux équipes de recherche ;
- une nouvelle carte de la science française qui se dessine sous nos yeux ;

Nous avançons pas à pas, aujourd'hui à pas de géant et dans la bonne direction, grâce à votre détermination et à vos initiatives.

Au contraire, ces succès doivent nous entraîner vers d'autres. Nous avons des preuves quotidiennes que notre recherche peut être excellente et performante.

A nous d'en être fiers, de montrer que nous savons relever les défis du 21e siècle !

Vous tous, ici réunis, vous avez montré de façon magnifique que nous en étions capables.

Continuons dans cet esprit de confiance, et nous aurons demain de nouvelles raisons d'être fiers de la recherche et de l'innovation françaises.

Je vous remercie

Mise à jour : octobre 2006

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires :

Les dates des vacances scolaires

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi :
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)

DISPOSITIF VIGIPIRATE
"sécurité renforcée - risque attentat "

Consignes de sécurité applicables dans les établissements relevant du ministère


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

saisir les services de l'État

Saisir les services de l'État



LABEL RESPECT ZONE CONTRE LA CYBERVIOLENCE