Évaluation et statistiques

[archive] Le coût de l'éducation en 2007 Évaluation provisoire du compte
Coûts et financement  - Note d'information - D.E.P.P. - N°09.13 - mai 2009

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

En 2007 la France a consacré 125,3 milliards d’euros à son système éducatif, soit 6,6 % de son PIB et 1 970 euros par habitant. En 2005, la France se situe un peu au-dessus de la moyenne des pays de l’OCDE (5,8 %) avec 6% de son PIB consacré à l’éducation, hors formation continue.
La dépense moyenne par élève ou étudiant est de 7 470 euros : 5 350 euros pour un écolier (4 970 euros dans le préélémentaire, 5 440 euros dans l’élémentaire) ; 8 870 euros pour un élève du secondaire, soit 7 930 euros pour un collégien, 10 240 euros et 10 740 euros, respectivement, pour un lycéen général et technologique ou professionnel, 10 150 euros pour un étudiant, dont 8 970 euros en université (hors IUT) après prise en compte de la recherche universitaire, 9 020 euros en IUT, 13 360 euros en STS et 13 880 euros en CPGE.
La part du secondaire (42,7 %) tend à décroître, celle du supérieur (19 %) progresse de 4,3 points depuis 1980. L’État reste le premier financeur initial * de l’éducation (62 %), devant les collectivités territoriales dont la part (22,8 %) a augmenté de 8,6 points depuis 1980.

Le coût de l'éducation en 2007 Évaluation provisoire du compte[archive] télécharger (108.77 Ko, pdf)

Données des tableaux et des graphiquestélécharger(133,50 ko, xls)

Mise à jour : février 2016

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires

Les dates des vacances scolaires


Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale