Toute l'actualité

Les nouvelles conditions de recrutement des personnels enseignants et d'éducation
[archive] Information - Luc Chatel - 31/01/2012

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Chaque année, l’État recrute plusieurs milliers d'enseignants pour les écoles et les établissements d'enseignement secondaires. La réforme du recrutement et de la formation des personnels enseignants et d'éducation permet l’élévation du niveau de recrutement et une amélioration de la qualité de la formation. Cette réforme instaure le recrutement des enseignants des écoles, collèges et lycées au niveau master (bac +5).

Les principes de la réforme

Le niveau de recrutement par concours des personnels enseignants est élevé au master (bac + 5).

L’objectif est d’améliorer la formation des futurs enseignants et de leur faire acquérir une plus grande qualification professionnelle.

De plus, ces nouvelles conditions de recrutement permettent de rapprocher le système français de recrutement du cadre européen.

Les enseignants français bénéficient d’une formation de cinq années d’études dont les universités assurent pleinement la responsabilité. Cette formation se fonde par ailleurs sur un référentiel de dix compétences, alliant l'expertise dans la discipline à la capacité d'enseigner et d’animer une classe, la compétence linguistique et l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

La réforme prépare ainsi des enseignants mieux formés et plus qualifiés pour renforcer la réussite des élèves.

Les possibilités de réorientation pour les étudiants qui ne sont pas recrutés sont préservées.

Les étudiants sont préparés progressivement au métier avant les concours. Ils peuvent suivre des stages d’observation et de pratique accompagnée et des stages en responsabilité dans des classes.

Des mécanismes d’encouragement et de promotion sociale sont mis en place pour ceux qui se destinent à l’enseignement.

Les concours

Des concours nationaux et académiques

Les concours sont nationaux pour le recrutement des enseignants : professeurs certifiés (CAPES et Capet), professeurs d’éducation physique et sportive (CAPEPS), professeurs de lycée professionnel (C.A.P.L.P.), conseillers principaux d'éducation (C.P.E.) et de l’agrégation. Le concours de recrutement de professeurs des écoles (C.R.P.E.) reste académique.

Calendrier

  • Les inscriptions sont ouvertes du mardi 31 mai 2011 à midi au mardi 12 juillet 2011 à 17 heures sur www.education.gouv.fr/recrutement pour tous les concours externes et troisièmes concours, ainsi que pour les CRPE internes, sauf COP
  • Les inscriptions sont ouvertes du jeudi 15 septembre 2011 à midi au jeudi 27 octobre 2011 à 17 heures sur www.education.gouv.fr/recrutement pour tous les concours internes, les COP externe et interne, sauf les CRPE internes
  • Mardi 27 et mercredi 28 septembre 2011 : épreuves écrites du CRPE
  • Novembre 2011 : épreuves écrites du Capes, du Capet, du CAPLP et du CRCPE
  • Mars - avril 2012 : épreuves écrites de l’agrégation
  • Septembre 2012 : affectation des professeurs stagiaires en écoles ou établissements scolaires

Modalités spécifiques

Les modalités spécifiques d’accès au concours (mère ou père de trois enfants, troisième concours, discipline professionnelle des concours professionnels, etc.) sont toujours en vigueur.

Les candidats aux concours de recrutement de l’enseignement privé sous contrat passent les mêmes épreuves que ceux des concours correspondants de l’enseignement public.

Inscription aux concours externes de la session 2012

Peuvent s'inscrire aux concours externes, selon les concours :

  • les étudiants titulaires d’un M2 pour tous les concours, la licence STAPS étant également requise pour le CAPEPS
  • les candidats inscrits en dernière année de master (M2) pour tous les concours sauf l'agrégation
  • les candidats ayant ou ayant eu la qualité de cadre et justifiant de cinq années d’activité professionnelle effectuées en cette qualité (tous concours de CAPET et CAPLP)
  • les candidats justifiant de cinq années de pratique professionnelle ou d’enseignement de cette pratique et possédant un BTS ou un DUT (spécialités professionnelles du CAPLP)
  • les candidats justifiant de sept années de pratique professionnelle ou d’enseignement de cette pratique et possédant un diplôme de niveau IV (spécialités professionnelles du CAPLP pour lesquelles il n’existe pas de diplôme supérieur au niveau IV)

S’agissant de l’agrégation, les candidats devront justifier d’un master ou d’un titre ou d’un diplôme sanctionnant un cycle d’études postsecondaires de cinq ans à la date du prononcé de l’admissibilité.

Les conditions s’apprécient à la date de publication des résultats d’admissibilité.

Inscription aux concours internes de la session 2012

Les candidats (enseignants non titulaires, assistants d’éducation...) recrutés avant le 30 juillet 2009 peuvent se présenter s’ils remplissent les anciennes conditions de diplôme (généralement la licence) et d’ancienneté de services.

Ceux recrutés après le 30 juillet 2009 doivent détenir un M2 au plus tard à la date de publication des résultats d'admissibilité et remplir les conditions d’ancienneté de services.

Pré-requis demandés aux candidats dès la session 2012

À partir de la session 2012 des concours, deux pré-requis seront exigés des candidats :

  • une certification de compétences en langues de l’enseignement supérieur (CLES 2)
  • une certification en informatique et Internet (C2i2E)

Ces deux certifications répondent à un objectif de maintien du niveau de qualification et de formation des personnels enseignants et d’éducation.

Un candidat aux concours externe recruté au niveau du master devra détenir ces certifications à la date de sa nomination en qualité de fonctionnaire stagiaire.

Un candidat aux concours externes (Capet et CAPLP et ayant eu notamment la qualité de cadre et justifiant de pratique professionnelle) et un candidat aux concours internes et aux troisièmes concours devront détenir ces certifications à la date de leur titularisation.

Un dispositif d'équivalence sera mis en place.

Une large place accordée à la formation professionnelle

La formation des étudiants se destinant aux métiers de l’enseignement est conçue de manière à permettre une découverte progressive du métier. Les parcours de formation mis en place dans le cadre des diplômes nationaux de masters feront une large place à la formation professionnelle permettant ainsi une préparation progressive et effective à l’exercice du métier d’enseignant.

Les stages

Dès la licence, les étudiants peuvent acquérir des éléments de préprofessionnalisation grâce à des stages de découverte.

Les stages d’observation et de pratique accompagnée ne sont pas rémunérés. Les étudiants sont présents par binôme auprès d’un enseignant, d’un documentaliste ou d’un conseiller principal d’éducation (C.P.E.).

Les stages en responsabilité sont rémunérés. Les stagiaires sont assistés d’un professeur référent.

Des parcours alternés en master

En 2011-2012, un tiers des académies expérimente le master en alternance qui vise à élargir le recrutement des futurs enseignants à ceux qui exercent une activité professionnelle pendant leurs études.

Le master en alternance permet une entrée progressive dans le métier. Il favorise la professionnalisation par une meilleure connaissance des établissements et facilite les interactions entre pratique pédagogique et formation théorique.

Entrer progressivement dans le métier

Le master en alternance propose aux étudiants de s’initier à leur future pratique professionnelle dès leur première année d’étude. Cette approche leur permet :

  • de se familiariser avec les enjeux de la vie scolaire : surveillance, permanences
  • d’assurer le soutien scolaire à de petits groupes d’élèves puis, progressivement, de prendre la responsabilité de toute une classe dans les écoles ou les établissements scolaires du second degré

En deuxième année, ils assurent des tâches d’enseignement ou d’éducation pour un volume total pouvant aller jusqu’à un tiers de temps de service d’un titulaire.

Bénéficier d’un encadrement adapté

Les étudiants en alternance sont accompagnés par leur maître de stage qui les conseille dans :

  • la planification
  • l’organisation des cours
  • la mise en oeuvre des enseignements
  • l’évaluation des élèves

Les maîtres de stage répondent à toutes les questions qui relèvent de la gestion des classes et de la discipline. Dans les collèges et lycées, ils facilitent les interactions entre les différents services : documentation, vie scolaire et enseignement.

Poursuivre ses études à l’université

Les stages sont placés sous la responsabilité administrative et pédagogique de l’université. Les périodes d’alternance, où les étudiants sont en activité d’enseignement ou d’éducation, font partie de leur formation en master, au même titre que les autres modules. Selon des modalités arrêtées par chaque université, elles sont prises en compte dans la délivrance du diplôme.

Intervenir sous statut de contractuel

Pendant les périodes de professionnalisation, les étudiants ont le statut de contractuels de droit public avec un contrat d’enseignement pour un nombre d’heures limité à un tiers de temps de service d’un titulaire ou éventuellement un contrat d’assistant d’éducation (AED) en première année.

Une rémunération complétée par une bourse

Pour les périodes où ils exercent en tant que contractuels, les étudiants du master en alternance sont rémunérés. Ils peuvent aussi bénéficier, sous certaines conditions, des bourses de l’enseignement supérieur et des aides spécifiques en faveur des étudiants qui se destinent au métier d’enseignant. Elles sont attribuées dès la première année de master.

Une expérimentation évaluée

Le master en alternance fait l’objet d’un suivi et d’une évaluation. Un observatoire de la masterisation a pour mission de :

  • recenser les solutions mises en oeuvre par les académies pour répondre aux problèmes pratiques posés par l’organisation des stages
  • suivre l’évolution des pratiques en matière de masterisation
  • proposer des pistes d’amélioration
  • produire des outils qui contribuent à la formation des enseignants
Vers une formation par apprentissage

La préparation aux masters et aux concours de l’enseignement peut être envisagée par la voie de l’apprentissage. Cette démarche renforce encore la professionnalisation des enseignants. À partir de la rentrée 2011-2012, les CFA des universités ont la possibilité de soumettre des maquettes de formation aux autorités universitaires et académiques et à l’agrément des conseils régionaux.

La première année d’enseignement : accueil et accompagnement des lauréats des concours

Lorsqu'ils ont réussi le concours et validé leur année de M2, les lauréats sont affectés dans un établissement. Les lauréats des concours des premier et second degrés publics sont nommés fonctionnaires stagiaires dans l'enseignement public. Ils ont en responsabilité une classe, à l'école, ou plusieurs classes, au collège ou au lycée, pendant leur année de stage. Les conseillers principaux d'éducation (CPE) sont affectés en établissement scolaire.

Dès la rentrée 2011, les professeurs stagiaires participent à :

  • un stage d'accueil d'environ cinq jours, avant la rentrée
  • une formation à la conduite de classe, à la gestion des situations conflictuelles et à la prévention de la violence

Leur accompagnement prend diverses formes. L'année de stage prolonge et consolide les acquisitions de compétences professionnelles commencées durant le master. À la fin de l'année, le professeur stagiaire est titularisé s’il est évalué positivement.

Accueil des nouveaux enseignants

Dans la semaine qui précéde la rentrée des élèves, les nouveaux enseignants bénéficient d’un accueil qui leur permet :

  • d’être sensibilisés sur les enjeux de cette première année d’exercice et de prendre connaissance des principes d’organisation de leur année de stage. Cet accueil institutionnel est assuré par les responsables académiques
  • de faire connaître, dans le cadre d’entretiens individualisés avec les équipes d’inspection, leurs besoins de formation
  • de connaître le lieu et l’ensemble des équipes de l’école, du collège ou du lycée où ils vont travailler
  • de participer à des formations théoriques et pratiques sur la tenue de classe avec leurs tuteurs
Accompagnement et formation des nouveaux enseignants

Les nouveaux enseignants affectés dans une école ou un établissement scolaire sont accompagnés par des tuteurs expérimentés. L’aide apportée par les tuteurs pendant les premières semaines, facilite l’entrée dans le métier des stagiaires et se poursuit tout au long de l’année scolaire : préparation de séquences, conseils, supports pédagogiques, visites mutuelles, entretiens individuels, etc.

La formation professionnelle mise en place dans les académies est adaptée au parcours antérieur des stagiaires (titulaires d’un master et ayant, pour le plus grand nombre, une expérience pratique de la classe) et leur permet :

  • d’améliorer leur pratique d’enseignement à partir d’une analyse des situations pouvant être vécues en classe : séquences de prise en main et de gestion de la classe, préparation de séquences de cours, élèves à besoins particuliers, évaluation des acquis des élèves, etc.
  • d’acquérir des connaissances dans des domaines non maîtrisés : orientation des élèves, nouveaux programmes, aide ou accompagnement personnalisé, apports des recherches récentes en sciences cognitives, etc.
  • de répondre aux besoins spécifiques qu’ils expriment : approfondissement disciplinaire et didactique, utilisation des Tice, etc.
  • de favoriser l’échange de pratiques professionnelles et le travail collectif des équipes
Ressources en ligne pour la formation des stagiaires
"Tenue de classe, la classe côté professeur"

"Tenue de classe, la classe côté professeur" est un espace de ressources et de formation en ligne créé pour les enseignants stagiaires. Régulièrement actualisé, il s’enrichit des ressources produites dans les académies.

www.cndp.fr/tenue-de-classe/

Neopass@ction

L’Institut français de l’éducation a conçu cette plate-forme qui recense, sous forme de séquences vidéo ou d’interviews filmées, des situations professionnelles vécues comme difficiles par les jeunes enseignants et qui propose des analyses et des pistes de résolution.

http://neo.inrp.fr/neo

Une "Clé pour entrer dans le métier"

Réalisée en partenariat avec le CNDP, cette clé USB est élaborée pour les lauréats des concours de recrutement de la session 2011. Distribuée lors des journées d’accueil des stagiaires en académie fin août, elle propose des ressources accessibles en ligne ou directement sur la clé :

  • programmes d’enseignement
  • textes réglementaires
  • ressources pour faire la classe
  • productions vidéo relatives à la tenue de classe (interviews filmées)

En parallèle, un espace dédié sur Éduscol permet de mettre à jour les contenus proposés dans la clé : eduscol.education.fr/entrer-dans-le-metier


Un nouveau dispositif d’encouragement vers le métier d'enseignant 

Depuis la rentrée 2009, un dispositif complémentaire est mis en place par le ministère de l’Éducation nationale. Il s'ajoute aux dispositifs de droit commun déjà existants.

  • 10 400 bourses "au mérite" d’un montant maximum de 2 500 €, calculées en fonction du revenu fiscal de référence, sont attribuées sur critères académiques pour l’année de M2. Elles aident les étudiants issus de milieu modeste à suivre les formations universitaires préparant aux métiers de l’éducation.
  • Des bourses de 1 525 € annuels sont réservées aux étudiants issus de familles modestes ayant droit à une bourse à caractère social de montant échelon 0 (montant égal à zéro)
  • Les stages en responsabilité font l'objet d'une rémunération sur la base d’un montant hebdomadaire brut de 495,44 euros pour une quotité de service identique à celle des personnels titulaires.

Aides pour les étudiants se destinant au métier d’enseignant

  • Faire une simulation d’aide
  • Les aides
  • Préparation aux concours
  • Les conditions d’attribution des aides
  • Faire une demande d'aide

Consulter la page de référence sur le site du CNOUS

En savoir plus
Pages à consulter

"Tenue de classe" : un espace en ligne pour la formation des enseignants
Brève du 26 août 2010

Priorités de la rentrée 2011

  • Améliorer les acquis et les résultats des élèves à l’école et au collège
  • Poursuivre la réforme du lycée
  • Proposer des parcours scolaires adaptés à chaque élève
  • Accompagner les enseignants
  • etc.

Priorités de la rentrée 2011

Site à consulter

Éduscol
Accompagnement des nouveaux enseignants : le dispositif, la tenue de classe, etc.
Accueil, accompagnement et formation des enseignants stagiaires à la rentrée 2010

Textes de référence

Circulaire n° 2011-157 du 14 septembre 2011
Professionnalisation des formations pour les étudiants se destinant aux métiers de l'enseignement

Circulaire n°2011-073 du 31 mars 2011
Dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants stagiaires des premier et second degrés et des personnels d'éducation stagiaires

Circulaire n° 2011-1019 du 10 octobre 2011
Aides spécifiques aux étudiants se destinant au métier d'enseignant - année universitaire 2011-2012

Arrêtés du 28 décembre 2009
Modalités d'organisation des concours du certificat d’aptitude aux fonctions de conseiller principal d’éducation
Sections et modalités d’organisation des concours de l’agrégation
Sections et modalités d'organisation des concours du certificat d’aptitude au professorat du second degré
Sections et modalités d'organisation des concours du certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement technique
Sections et modalités d'organisation des concours du certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement professionnel
Modalités d'organisation des concours du certificat d’aptitude au professorat d’éducation physique et sportive
Modalités d'organisation du concours externe, du concours externe spécial, du second concours interne, du second concours interne spécial et du troisième concours de recrutement de professeurs des écoles

Circulaire n° 2009-1037 du 23 décembre 2009
Mise en place des diplômes nationaux de master ouverts aux étudiants se destinant aux métiers de l'enseignement - rentrée universitaire 2010

Décret n°2009-913 du 28 juillet 2009 portant modification du décret n°70-738 du 12 août 1970
Statut particulier des conseillers principaux d'éducation

Décret n°2009-914 du 28 juillet 2009 portant modification du décret n°72-580 du 4 juillet 1972
Statut particulier des professeurs agrégés de l'enseignement du second degré

Décret n°2009-915 du 28 juillet 2009 portant modification du décret n°72-581 du 4 juillet 1972
Statut particulier des professeurs certifiés

Décret n°2009-916 du 28 juillet 2009 portant modification du décret n°80-627 du 4 août 1980
Statut particulier des professeurs d'éducation physique et sportive

Décret n°2009-917 du 28 juillet 2009 portant modification du décret n°90-680 du 1er août 1990
Statut particulier des professeurs des écoles

Décret n°2009-918 du 28 juillet 2009 portant modification du décret n°92-1189 du 6 novembre 1992
Statut particulier des professeurs de lycée professionnel

Décret n° 2009-920 du 28 juillet 2009 modifiant les dispositions réglementaires du chapitre IV du titre Ier du livre IX du code de l'Éducation et portant extension de ces dispositions à la Nouvelle-Calédonie et à la Polynésie française
Personnels des établissements d'enseignement privé sous contrat

Note de service n° 2010-047 du 2 avril 2010
Affectation en qualité de fonctionnaire stagiaire des lauréats des concours du second degré

Mise à jour : juin 2012

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires.
Le calendrier scolaire

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi.
Le Bulletin officiel

Nouveaux rythmes scolaires

Votre enfant est à l'école primaire ? Vous avez des questions sur les nouveaux horaires à la rentrée 2014 ?

Rendez-vous sur le site d'information

5matinees.education.gouv.fr




Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

capture d'écran webreportage petit vivier

5 matinées c'est mieux pour apprendre : les parents et les enseignants racontent

Découvrez le webreportage

 
Rentrée 2014
Suivez-nous