L'inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche (IGAENR)

Mission et organisation de l'inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
Le rapport d'activité 2016 de l'IGAENR

Le rapport d'activité 2016 de l'Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche (IGAENR) présente les missions importantes, les principaux rapports parus, la composition du corps et revient sur les moments importants ayant marqué l'année.

Consulter le rapport d'activité 2016 de l'IGAENR

Le rapport annuel des inspections générales

Chaque année, l'IGEN et l'IGAENR publient un rapport général conjoint.

Le rapport annuel des inspections générales 2016 s’intéresse aux territoires éducatifs, systèmes complexes qui renvoient à des périmètres multiples et instables, que ce soit du point de vue de l’organisation administrative, de l’articulation entre niveaux national et local, des relations entre l’École et ses partenaires, de la maternelle à l’enseignement supérieur et la recherche. Sous la forme d’une monographie thématique nourrie des nombreux écrits produits par les inspections générales, il propose un état des lieux et une réflexion sur les espaces géographiques d’éducation, qu’ils soient politiques, symboliques et vécus. Il porte un regard rétrospectif sur les transformations des trente dernières années et ouvre des perspectives pour éclairer les choix politiques de demain.

Rapport annuel des inspections générales 2016. Territoires éducatifs : état des lieux et perspectives

Consulter le rapport annuel 2016 des inspections générales

Cinquantenaire de l'Igaenr

Le cinquantenaire de l'Igaenr a eu lieu en octobre 2015.  Il a abouti à un numéro hors série de la revue AFAE (Association française des acteurs de l'éducation).

Consulter la revue "Le cinquantenaire de l'Igaenr : de 1965 à aujourd'hui, et demain"

En savoir plus
Pages à consulter

Les rapports de l'IGAENR

Les missions de l'inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche donnent lieu à des rapports, remis au ministre, dont beaucoup sont élaborés conjointement avec l'IGEN. Les rapports du programme de travail annuel sont accessibles en ligne.

Les rapports de l'IGAENR

L'inspection générale de l'éducation nationale (IGEN)

L'IGEN a des missions de contrôle, d'étude, d'information, de conseil et d'évaluation du système éducatif, en matière de pédagogie et d'enseignement. Elle suit la mise en oeuvre des politiques éducatives et leurs conséquences.

L'inspection générale de l'éducation nationale (IGEN)

Les publications

Les publications du ministère présentent des données complètes et actualisées sur le système éducatif français. Elles sont l'aboutissement d'enquêtes systématiques; elles comportent aussi des séries d'indicatuers analytiques, des études ciblées ou des réflexions méthodologiques.

Les publications

L’inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche (IGAENR) dépend directement des ministres de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur et de la recherche. Divisée en six groupes territoriaux, elle a compétence sur tous les aspects administratifs du système éducatif, de l’enseignement supérieur et de la recherche. Elle suit la mise en œuvre des politiques éducatives et leur impact général.

Missions de l'inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche

L’inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche (IGAENR) est placée sous l’autorité directe des ministres chargés de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche. L'IGAENR exerce des fonctions de contrôle, d’étude, d’évaluation.

Elle a pour vocation d’observer et d’apprécier l’organisation et le fonctionnement du système éducatif à tous les niveaux d'enseignement, primaire, secondaire et supérieur. Elle en évalue l’efficacité et les performances, propose des mesures d'amélioration et assure le suivi de ses propositions. Elle fait connaître les innovations aux résultats positifs et signale les dysfonctionnements.

Son domaine de compétences s’étend à l’administration de la recherche.

Son programme de travail annuel est défini par les ministres dans une lettre de mission. Il comprend :

  • le suivi permanent des enseignements, de la politique éducative, des services et des établissements ;
  • la réalisation de missions et d’études thématiques dans les domaines de l’enseignement scolaire, de l’enseignement supérieur et de la recherche. Ces études thématiques font l’objet de rapports destinés aux ministres, qui peuvent être rendus publics.

L’IGAENR peut être appelée à intervenir, à tout moment de l’année, sur des missions ponctuelles. Elle peut également être amenée à rédiger des notes synthétiques sur un thème d’actualité ou concernant un champ particulier.

La charte de déontologie de l'IGAENR

Au mois de juillet 2012, l’inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche a adopté une charte qui formalise les principes déontologiques qu’elle applique dans la conduite de ses missions et de ses activités. Un collège de déontologie composé de trois personnes veille, aux côtés du chef du service de l’IGAENR, à son respect.

Recrutement des inspecteurs généraux de l'administration et de la recherche


L’IGAENR comprend :

  • Des inspecteur généraux de première classe
  • Des inspecteurs généraux de deuxième classe


Les nominations aux grades d’inspecteur général de première classe et d’inspecteur général de deuxième classe sont prononcées par décret signé du Président de la République pris sur proposition des ministres chargés de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Les IGAENR de première classe sont choisis parmi :

  • les fonctionnaires ayant occupé pendant deux ans au moins l’un des emplois supérieurs pour lesquels les nominations sont laissées à la décision du Gouvernement,
  • les fonctionnaires ayant occupé pendant trois ans au moins un ou plusieurs emplois fonctionnels dotés d’un indice terminal correspondant au moins à la hors-échelle lettre B,
  • les fonctionnaires ayant occupé pendant au moins trois ans des fonctions de président, de directeur ou de directeur général délégué d’un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel.


Les IGAENR de deuxième classe sont choisis parmi :

  • les fonctionnaires de catégorie A appartenant à un corps ou à un cadre d’emplois ou nommés dans un emploi doté d’un indice terminal correspondant au moins à la hors échelle lettre A,
  • les fonctionnaires ou agents d’une catégorie équivalente à la catégorie A en fonction dans les organisations internationales ou intergouvernementales,
  • les candidats titulaires d’un diplôme de doctorat et justifiant de quatre ans d’expérience professionnelle.


Deux inspecteurs généraux de première classe sur cinq proviennent de la deuxième classe par promotion. Un sur cinq est recruté au "tour extérieur", c'est à dire sur nomination du gouvernement, sans autre condition que l'âge des candidats (45 ans minimum).

Référence : Décret statutaire n° 99-878 du 13 octobre 99 relatif au statut du corps de l’inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche (IGAENR)

Organisation de l'inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche

Chef du service

Les activités de l’IGAENR sont coordonnées par un chef du service : il est nommé par le ministre parmi les inspecteurs généraux de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche pour une durée de cinq ans renouvelable. Il est assisté d’un adjoint.

Chef du service : Jean-Richard Cytermann

Chargés des fonctions d'adjoint auprès du chef du service de l'IGAENR :

  • Pascal Aimé
  • Patrick Allal

Secrétariat : Malika Fontaine - Line Correia dos Santos

Tél 01 55 55 31 30

Groupes territoriaux

Les inspecteurs généraux de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche sont répartis en six groupes territoriaux qui couvrent trois à cinq académies en fonction de l'importance de celles-ci. Chacun est animé par un inspecteur général, le chef de groupe. Ce dernier coordonne les activités du groupe et le suivi des missions ponctuelles dans le territoire correspondant.  Un correspondant académique est nommé au sein de ces groupes territoriaux pour chaque académie.

Est

Besançon, Dijon, Nancy-Metz, Reims, Strasbourg, Guyane

Cheffe de groupe : Christine Szymankiewicz

  • Pascal-Raphaël Ambrogi
  • Guillaume Bordry
  • Brigitte Bruschini
  • Jean Déroche
  • Anne Giami
  • Rémy Gicquel
  • Guillaume Houzel
  • Astrid Kretchner
  • Édouard Leroy
  • Jean Narvaez
  • Monique Raux
  • Philippe Santana
  • Hubert Schmidt
Île-de-France

Créteil, Paris, Versailles

Chef de groupe : Guy Waïss

  • Christian Bigaut
  • Yves Delécluse
  • Jean Delpech de Saint-Guilhem
  • Frédéric Forest
  • Patrick Guidet
  • Pierre Lussiana
  • Françoise Mallet
  • Marie-Odile Ott
  • Eric Pimmel
  • Armand Renucci
  • Isabelle Roussel
  • Martine Saguet
  • Frédéric Thomas
Sud-Ouest

Bordeaux, Limoges, Montpellier, Poitiers, Toulouse, Guadeloupe,Martinique

Cheffe de groupe : Simone Christin

  • Marie-Caroline Beer
  • Françoise Boutet-Waiss
  • Patrice Bresson
  • Pierre Desbiolles
  • Stéphane Elshoud
  • Olivier Engel
  • Eric Fardet
  • Cristelle Gillard
  • Dominique Girard-Reydet
  • Didier Lacroix
  • Philippe Lhermet
  • Marie-Pierre Luigi
  • Bertrand Minault
  • Alain Plaud
  • Jean-Luc Rossignol
Nord-Ouest

Amiens, Caen, Lille, Rouen

Chef de groupe Alain Perritaz

  • Pascal Aimé
  • Patrick Allal
  • Bernard Bétant
  • Magali Clareton Pérotin
  • Jean-François Cuisinier
  • Philippe Dulbecco
  • Marie-Claude Franchi
  • Emilie-Pauline Gallié
  • Roger-François Gauthier
  • Patrick Le Pivert
  • Evelyne Liouville
  • Laurent Mayet
  • Catherine Moreau
  • Jean-François Raynal
  • Roger Vrand
  • Jérôme Teillard
Ouest

Nantes, Orléans-Tours, Rennes, Nouvelle-Calédonie, Polynésie Française,  Wallis et Futuna

Chef de groupe : Marc Foucault

  • Jean-Michel Alfandari
  • Ariane Azéma
  • Simone Bonnafous
  • Sonia Dubourg-Lavroff
  • Sacha Kallenbach
  • Maryelle Girardey-Maillard
  • Marie-Cécile Laguette
  • Jacques Moret
  • Philippe Perrey
  • Jean-François Picq
  • Bernard Pouliquen
  • Marc Rolland
  • Roger Vrand
  • Fabrice Wiitkar
Sud-Est

Aix-Marseille, Clermont-Ferrand, Corse, Grenoble, Lyon, Nice, Mayotte, La Réunion

Chef de groupe : Philippe Bézagu

  • Amine Amar
  • Patrice Blémont
  • Martine Caraglio
  • Philippe Christmann
  • Eric Dutil
  • Bernard Froment
  • Dominique Frusta-Gissler
  • Michèle Joliat
  • Hervé Mecheri
  • Nicole Ménager
  • Fabien Oppermann
  • Sophie Julien
  • Stéphane Pellet
  • Philippe Sultan
  • Laure Vagner-Shaw

Groupes transversaux

Les membres de l'IGAENR se répartissent également en deux groupes thématiques transversaux :

  • enseignement scolaire sous la responsabilité de Patrick Allal
  • enseignement supérieur et recherche sous la responsabilité de Pascal Aimé

 

Mise à jour : septembre 2018

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

calendrier
 
 
     




Handicap, tous concernés

Le handicap





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter