Toute l'actualité

Mon cahier d'Europe
[archive] Discours - Xavier Darcos - 30/06/2008

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Xavier Darcos a présenté à la presse le 30 juin l'opération « Mon cahier d'Europe » destinée aux jeunes de 7 à 15 ans :  trois cahiers de vacances et un site  dédié pour découvrir, grâce à des exercices ludiques et instructifs, les pays de l'Union européenne. Le ministre a souhaité « que la communauté éducative tout entière se mobilise pour mettre l'Europe au cœur de l'école ». De grandes opérations sont organisées par le ministère tout au long de la Présidence française de l'Union européenne : un concours web vidéo pour les lycéens,  une campagne intitulée « Bougeons avec l'Europe", le salon de l'Éducation 2008 européen.
Parmi les axes prioritaires développés dans le cadre de la P.F.U.E., en matière d'éducation : l'orientation et  la mobilité des élèves et des enseignants au sein de l'espace européen.

 

Seul le prononcé fait foi,

Mesdames et messieurs,

Merci d'être venus si nombreux à la veille du début de la Présidence française de l'Union européenne pour découvrir les cahiers d'Europe que l'Éducation nationale propose cet été aux jeunes de 7 à 15 ans.

Avant de vous en expliquer l'esprit et de vous exposer le dispositif mis en place pour en assurer la diffusion, je vous propose d'abord de regarder un petit film qui présente les trois cahiers que nous avons imaginés :

(Diffusion du film de présentation)

Vous le voyez, pour fêter le lancement de la Présidence française de l'Union européenne, l'Éducation nationale a donc imaginé trois cahiers destinés aux jeunes de 7 à 9 ans, de 10 à 12 ans et 13 à 15 ans. Nous leur proposons de les parcourir, de les consulter et de les compléter pendant les vacances d'été pour approfondir les connaissances acquises en classe et aller à la découverte des 27 États de l'Union européenne.

En effet, ces cahiers sont conçus comme un voyage ludique et éducatif à travers l'Europe sur les pas de jeunes héros aussi curieux qu'aventureux. Chacun de ces cahiers comporte 52 pages et contient :

  • une double-page d'introduction comprenant un éditorial, un « mode d'emploi » destiné aux parents et le lancement de l'histoire du cahier.
  • une carte d'Europe en sommaire et 5 plateaux de jeu qui introduisent les différentes étapes du parcours, dans une approche géographique et ludique.
  • une page par pays, avec une introduction et deux exercices (dont le niveau de difficulté est identifié par un pictogramme).
  • les pages de corrigés.

Initiative originale sans précédent en Europe, ces cahiers ont une dimension ludique évidente. En effet, ils proposent à leurs jeunes lecteurs un voyage gai, amusant, coloré et vivant à travers la culture, le patrimoine, le cadre de vie des Européens.
Ils n'en ont pas moins une double dimension pédagogique évidente que je tiens à souligner aujourd'hui. En effet :

  • Les cahiers d'Europe proposent des contenus pédagogiques de qualité, conçus par le ministère. Ils permettent aux élèves de réviser dans des domaines du socle commun de connaissances et de compétences : langue française, mathématiques, culture humaniste et scientifique, langue vivante étrangère, technologies de l'information et de la communication. Les exercices proposés s'appuient d'ailleurs sur les programmes d'enseignement.
  • Grâce aux anecdotes, aux illustrations et aux références culturelles, l'enfant découvre aussi les caractéristiques de chaque État membre de l'Union, revoit les grandes étapes de la construction européenne et prend connaissance de la diversité des langues en Europe.

Dans ces conditions, ces cahiers d'Europe constituent pour moi la preuve qu'il est possible de concevoir et de diffuser des outils pédagogiques modernes et attractifs qui permettent aux enfants de s'éveiller, de découvrir et de s'amuser sans pour autant négliger les contenus. De ce point de vue, ces cahiers, qui invitent les jeunes lecteurs à rêver et à se cultiver, sont à l'image de la pédagogie qui se met actuellement en place dans nos écoles : attentive à l'acquisition rigoureuse des savoirs et au développement des connaissances, sans être pour autant austère, brutale ou mécaniste !

Pour que ces cahiers soient accessibles à tous, nous avons mis en place un triple dispositif de diffusion :

1. Dans leur version papier, les cahiers vont d'abord être diffusés dans les écoles qui font partie du dispositif « Ecole ouverte ». Ils seront également remis aux élèves qui participent cet été aux stages de remise à niveau organisés dans les écoles.

2. Les cahiers d'Europe sont surtout accessibles à tous en version interactive sur un site spécifique : www.moncahierdeurope.education.fr. Ils sont disponibles dès maintenant et le resteront tout l'été et même au-delà, jusqu'à la fin de la Présidence française. Il est possible, à partir de ce site, de télécharger les cahiers d'Europe mais également de les compléter en ligne. Les corrigés peuvent également être téléchargés et imprimés à partir de ce site. En guise de bonus, le site permet enfin de parfaire sa connaissance de l'Europe grâce au quiz en ligne. Une rubrique spécifique destinée aux parents est également disponible avec des liens utiles pour ceux qui veulent en savoir plus sur l'Europe.

3. Enfin, les familles qui ne disposeraient pas d'un accès à internet peuvent appeler le numéro azur 0810 30 00 02 pour recevoir gratuitement ces cahiers, à raison d'un exemplaire par enfant.

Vous le voyez, mesdames et messieurs, avec ces cahiers d'Europe, l'Éducation nationale offre aux enfants et aux jeunes de notre pays la possibilité de devenir, pendant leurs vacances, des acteurs informés de la Présidence française de l'Union européenne. C'est une grande responsabilité mais c'est d'abord pour moi un motif de fierté !

Consacrée prioritairement à la présentation des trois cahiers d'Europe, cette conférence de presse est aussi l'occasion de vous faire part de mes priorités pour la Présidence française de l'Union européenne et de vous dévoiler le dispositif imaginé par l'Éducation nationale pour y répondre.

Mon premier champ d'action s'inscrit dans le prolongement des cahiers d'Europe que je viens de vous présenter : il s'agit en effet de concevoir et de lancer des projets et des actions concrètes qui vont permettre de mieux faire connaître l'Europe à l'école et rendre l'Europe de l'éducation accessible à tous.

Bien sûr, l'Europe a déjà sa place dans les programmes d'enseignement tout au long de la scolarité. Je vous rappelle d'ailleurs que les nouveaux programmes de l'école primaire qui vont entrer en vigueur à la rentrée prochaine prévoient, pour la première fois, l'étude au cycle 3 du drapeau et de l'hymne européen, ainsi que la découverte du sens du projet politique de la construction européenne.

Mais à l'occasion de la Présidence française de l'Union européenne, j'ai voulu que nous puissions aller plus loin et j'ai souhaité que la communauté éducative tout entière se mobilise pour mettre l'Europe au cœur de l'école. Voici donc les grandes opérations organisées par l'Éducation nationale tout au long de la Présidence française de l'Union européenne :

1. En 2008, la semaine de rentrée scolaire se fera aux couleurs de l'Europe. En effet, les 67 000 écoles et établissements de notre pays arboreront le drapeau européen et un concours web vidéo destiné aux lycéens sera lancé à cette occasion.

2. Le 26 septembre prochain, la journée des langues aura, pour la première fois, une dimension européenne spécifique.

3. Au cours de la semaine du 20 au 24 octobre, l'opération « Bougeons avec l'Europe » va permettre à chaque établissement de France de vivre à l'heure européenne. Pour vous donner un avant-goût de ce qui se passera alors dans nos collèges et nos lycées, je peux d'ores et déjà vous annoncer que des cours de matières non linguistiques seront donnés en différentes langues de l'Union. Des concours de poésie seront organisés dans les différentes langues d'Europe et des jeunes viendront apporter leur témoignage sur la mobilité au sein de l'espace européen. Pour nos élèves, cette semaine sera aussi l'occasion d'engager un dialogue direct ou électronique avec leurs camarades européens afin de mieux se connaître et d'imaginer des projets communs.

4. Entre le 27 au 30 novembre, le traditionnel salon de l'éducation sera cette année européen et nos partenaires de l'Union européenne en seront les hôtes d'honneur.

Au-delà de ces quatre opérations phares, je veux ajouter que le ministère de l'Éducation nationale apporte un soutien actif à la Saison culturelle européenne qu'elle cofinance et qui sera pour de très nombreux élèves l'occasion de découvrir les productions d'artistes venus de l'Europe entière.

J'ajoute également qu'à l'occasion de la Présidence française un effort tout particulier est consenti pour informer les élèves et les enseignants des possibilités que leur offre l'Europe. Ainsi, tous les contenus numériques que l'Éducation nationale propose aux enseignants sur la construction européenne et l'Europe ont été rénovés et mis à jour. Ils proposent désormais des dizaines de liens vers des sites français et européens. En outre, une affiche sur les programmes européens de mobilité sera diffusée dans tous les établissements pour mieux informer élèves et professeurs des avantages et modalités de ces programmes.

Parallèlement, en matière d'éducation, la Présidence française de l'Union européenne comporte également un volet institutionnel très riche.

J'ai proposé que la question de l'orientation en soit l'axe principal et c'est là raison pour laquelle une grande conférence intitulée « Gérer les transitions : l'orientation tout au long de la vie dans l'espace européen » se déroulera à Lyon les 17 et 18 septembre prochain.

La priorité donnée à l'orientation croise bien entendu l'attention que nous allons porter à la coopération entre Européens dans le domaine de l'enseignement et de la formation professionnels. Pour faire avancer ce dossier, je réunirai l'ensemble des ministres européens de l'éducation à Bordeaux pour une réunion informelle le 26 novembre. Ce sera, je le souhaite, l'occasion d'aboutir sur le système de crédits d'apprentissage européens pour l'enseignement et la formation professionnelle (E.C.V.E.T.) et sur la mise en place d'un cadre d'assurance qualité dans la formation professionnelle.

Au-delà de ces deux rendez-vous majeurs, je souhaite profiter de la Présidence française pour travailler avec nos partenaires européens sur trois autres dossiers : l'intégration des élèves handicapés, la gouvernance des établissements et l'apprentissage des sciences qui donneront chacun lieu à une conférence thématique.

Enfin, pour être complet, je vous indique que la France organisera à Nice au mois de novembre une conférence sur la démarche comparative et la définition d'indicateurs « européens ».

Vous le voyez, mesdames et messieurs, en matière d'éducation, la Présidence française de l'Union européenne s'annonce à la fois riche et ambitieuse.

C'est, je crois, une nécessité car l'Éducation nationale ne peut ignorer que l'espace de vie des enfants qu'elle a pour mission d'éduquer sera d'abord européen :

  • Il importe donc de les aider à comprendre le sens du projet politique européen et à connaître les étapes qui ont permis l'édification de l'espace communautaire que nous connaissons aujourd'hui et dont ils auront à assurer l'avenir.
  • Il importe aussi de leur donner les moyens de se familiariser avec le cadre de vie de nos voisins européens et de découvrir les principales formes culturelles qui s'y expriment. C'est l'ambition des cahiers d'Europe que je vous ai présentés. C'est également l'ambition des grandes opérations qui auront lieu tout au long de l'automne mais aussi des jumelages et des échanges qui se multiplient un peu partout.
  • Il importe enfin de favoriser la mobilité des élèves, mais aussi des enseignants, au sein de l'espace européen car c'est un moyen irremplaçable pour donner une dimension concrète à la dynamique européenne. Parmi les projets qu'il nous faudra creuser, figure la mise en place d'un Erasmus des enseignants que j'ai récemment proposée et qui rencontre un vif intérêt.

La Présidence française de l'Union européenne est une occasion unique pour faire avancer l'ensemble de ces sujets, en étroite concertation avec nos partenaires. Je souhaite donc que nous nous en saisissions avec audace, détermination et enthousiasme !

Bonne Présidence française à tous !

 

En savoir plus
À consulter

 dossier de presse

Mise à jour : juillet 2008

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires.
Le calendrier scolaire

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi.
Le Bulletin officiel

CAFÉ DES PARENTS

Faites nous part de vos suggestions, posez vos questions, participez à un café des parents !

education.gouv.fr/
cafedesparents

Le ministère chargé de la santé vous informe

Toutes les informations sur la maladie à virus Ebola
www.ebola.sante.gouv.fr




Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants