Les programmes du collège

Les nouveaux programmes : l'éducation à la défense renforcée

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Les nouveaux programmes du collège et de l'école traduisent une meilleure intégration et un très net renforcement de l'éducation à la défense.

 

En classe de troisième

Le programme d'éducation civique est le seul sur l'ensemble des classes du collège à envisager explicitement la défense. Il voit la séquence "défense et sécurité" portée de 4 à 5 heures à 8 à 10 heures. C'est un doublement, mais surtout la formulation est grandement améliorée. A l'ancien découpage, "La défense nationale, la sécurité collective et la paix ; la solidarité et la coopération internationale", qui permettait d'éluder l'aspect national de la sécurité, se substitue un découpage plus logique : "la recherche de la paix, la sécurité collective, la coopération internationale ; la défense et l'action internationale de la France". La défense de la France est logiquement reliée à son action internationale. Le découpage est clair et réaliste, les ressources offertes par les trinômes académiques sont explicitement indiquées.

Cette nouvelle formulation du programme d'éducation civique entre en résonance avec le programme d'histoire. Celui-ci évoque les deux conflits mondiaux, les totalitarismes, il englobe l'étude des opérations (la bataille de Stalingrad, la guerre du Pacifique) à partir de cartes. Il se poursuit par la Guerre froide et les grandes lignes de force de la géopolitique mondiale depuis le début des années 1990. Les bases du raisonnement géopolitique et stratégique, mais aussi les enjeux politiques, matériels et moraux de la défense sont envisagés.

Le programme de géographie traite de "la France et l'Europe dans le monde d'aujourd'hui". Il situe la France et ses territoires d'outre-mer dans le monde, et introduit la notion de "puissance", qui pourra être utilement explicitée et déclinée, tant pour la France que pour l'Europe. Il présente également l'Union européenne comme pôle économique majeur, "appuyé sur la puissance financière de l'euro, mais dont le rôle diplomatique et militaire reste limité".

La classe de troisième concentre donc l'essentiel des notions indispensables à une compréhension globale des enjeux de défense.

En classe de quatrième

Le projet de programme d'histoire propose, parmi les thèmes d'étude au choix, "la Révolution, l'Empire et la guerre". Il évoque aussi la généralisation du sentiment national en Europe. Le programme de géographie, consacré à " la mondialisation ", débute fort heureusement par une étude des ports, des littoraux et des échanges maritimes, du rôle stratégique des détroits, ouvrant un champ de réflexion sur la géostratégie maritime. De même, l'évocation des lieux de commandement, des entreprises transnationales peut déboucher sur les enjeux de défense économique dans la défense globale.

En classe de cinquième

Le programme d'éducation civique, celui de géographie axé sur le développement durable introduisent la notion de solidarité.

En classe de sixième

Les programmes de sixième, présentant des civilisations très diverses, peuvent introduire chez le jeune collégien l'idée de recherche du bien public.

A l'école

Les futurs programmes du primaire, en consultation sur Internet, font une large place à l'éducation morale, y compris les symboles de la République et les marques de respect qui leur sont dus. Les repères plus apparents qui permettent à l'élève de mieux se situer, compte tenu de son âge, dans le temps et l'espace le replacent, ipso facto, dans notre époque et notre pays.

Mise à jour : août 2011

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter