Toute l'actualité

Concours général des lycées et des métiers 2018 : cérémonie de remise des prix

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Chaque année, cette compétition prestigieuse distingue les meilleurs élèves de première et de terminale. Sélectionnés par leurs professeurs pour l'excellence de leurs résultats scolaires, les candidats ont été évalués sur des sujets conformes aux programmes officiels, mais dans le cadre d'épreuves plus exigeantes et plus longues que l'examen du baccalauréat. 49 disciplines étaient proposées aux 17 678 candidats, en France et à l'étranger.

 

Chaque année, la remise des prix du concours général des lycées et des métiers est un moment très attendu car il clôt l’année scolaire et récompense les meilleurs travaux des élèves issus des lycées d'enseignement général, technologique et professionnel. Victor Hugo, Louis Pasteur ou encore Jules Michelet font partie de la longue liste d’illustres qui ont été lauréat du concours.

 


Je suis heureux de voir que cette tradition est encore bien vivante puisque pour cette 271e édition ce sont plus de 17 678 candidats qui, partout en France, ont concouru dans plus de 49 disciplines aussi diverses que la philosophie, les arts plastiques, la physique-chimie, la fonderie, les travaux publics ou encore l’ébénisterie. Résolument tourné vers l’avenir ce beau concours continue à incarner les valeurs de la République et de son école : l’engagement, le courage, le travail, le mérite et l’excellence.

Je veux donc adresser mes plus sincères félicitations aux 136 lauréats ainsi qu’à l’ensemble des candidats qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes. Je tiens aussi à remercier les professeurs qui ont accompagné leurs élèves dans cette aventure et partagé avec eux ce qui nous rassemble tous : l’amour du savoir. Sans leur investissement tout au long de cette année scolaire, jamais une telle aventure collective n’aurait pu exister.

Félicitations à toutes et à tous et que le bel esprit dont vous avez fait preuve anime notre école.

 
Jean-Michel Blanquer
Ministre de l'Éducation nationale
 

Le Concours général vu par Maurice Druon

"Turgot, Calonne, Lavoisier... Ces noms, par lesquels s'ouvre le palmarès plus que bicentenaire du Concours général, font la surprise heureuse de tout nouveau lauréat. La veille, ils n'évoquaient pour lui que des sujets d'étude, des figures lointaines, gelées dans les manuels d'histoire ; le lendemain, ils sont devenus ses aïeux, ses ancêtres directs.
Robespierre, Camille Desmoulins, André Chénier... A l'image figée, définitive que les dictionnaires donnent de ces guillotinés illustres, se superpose soudain celle, préalable, émouvante, des collégiens qu'ils furent.
Étrange aristocratie de l'adolescence que le Concours général ! Une aristocratie qui ne se transmet que par le sang des livres, se prouve par un effort de six heures et qui ne donne droit à rien. Une preuve de valeur, et voilà tout.
Les créations qui durent sont celles généralement qui anticipent sur l'Histoire et répondent à un besoin futur. En créant le concours général, au milieu du XVIIIe siècle, afin de dégager les " jeunes élites " de la nation, l'Abbé Legendre anticipait sur la nécessité où allait se trouver la France de puiser ses élites à d'autres sources, dans d'autres couches sociales et par d'autres moyens qu'elle ne l'avait fait dans le passé.
Le nombre, non seulement d'hommes d'État ou de révolution... Sadi Carnot, Jaurès, Herriot, Pompidou... mais de personnalités qui se sont illustrées en tous domaines... Sainte-Beuve, Musset, Baudelaire... Galois, Berthelot, Bergson... dont les noms s'enchaînent sur nos annuaires, ne peut laisser indifférent. Il s'y rencontre une bonne partie des illustrations de deux Empires et de cinq Républiques, la nôtre n'étant pas la plus mal lotie. Il s'y rencontre le plus grand poète et le plus grand savant... Victor Hugo, Pasteur... que la France ait donnés au monde, les deux noms les plus étroitement associés à sa gloire.
Bien sûr, le Concours général ne conduit pas forcément à la Présidence de la République ou au Panthéon. Bien sûr, parmi les sujets qui, présentés au concours - ce qui n'est déjà pas mal - ne furent pas primés, beaucoup ont occupé dans la suite de l'existence des situations plus éminentes que celles de leurs concurrents heureux. Bien sûr, le pouvoir, l'influence, la notoriété sont échus tout aussi bien à des gens qui, pour une raison ou une autre, ne concoururent jamais. Le concours ne donne accès à aucune grande école, n'est indispensable à aucune carrière ni n'en favorise administrativement aucune.
La concentration de célébrités futures que constitue cette compétition n'en demeure pas moins impressionnante.
Toute grande vie, toute grande réussite suppose des dons, du labeur et de la chance. Ce sont précisément les trois conditions d'un succès au Concours général. Ne dispensant ni droit ni profit, apparemment inutile, le concours a cette utilité suprême de justifier chaque année pour des jeunes hommes et jeunes filles, exceptionnels ou valeureux, la confiance qu'ils ont en eux-mêmes. Le premier témoignage public d'une prédestination."

Maurice Druon, membre de l'Académie française,
Président de l'Association des lauréats du concours général de 1967 à 1973, puis de 1983 à 1988

Présentation du Concours général

Institué en 1744 par l'Université de Paris, le Concours général des lycées et des métiers distingue les meilleurs élèves des lycées d'enseignement général, technologique et professionnel. Le Concours général évalue les candidats sur des sujets conformes aux programmes officiels mais dans le cadre d'épreuves plus exigeantes et plus longues que l'examen du baccalauréat. Les candidatures des élèves sont proposées par leurs professeurs au cours du premier trimestre de l'année scolaire. Les épreuves ont lieu au cours du deuxième trimestre. Depuis 2015, les copies des épreuves écrites sont dématérialisées et mises numériquement à disposition des jurys sur une application. Le Concours général s'est ainsi modernisé, créant un pont entre les traditions d'hier et les méthodes innovantes de gestion d'aujourd'hui. Les lauréats, qui symbolisent l'excellence, seront ainsi récompensés dans le cadre d'un concours qui a su évoluer avec son temps et qui saura s'inscrire dans l'avenir.

49 disciplines sont proposées aux candidats :

  •  31 disciplines pour le Concours général des lycées
  • 18 spécialités de baccalauréat professionnel pour le Concours général des métiers.

Depuis plus de deux siècles, le Concours général suit l'évolution de l'Éducation nationale et de la société : 

  • 1744 : l'Université de Paris institue le Concours général pour distinguer les meilleurs élèves, à l'initiative de l'abbé Legendre
  • 1747 : les premiers prix sont décernés en Sorbonne
  • 1924 : ouverture aux élèves de province et aux filles. Il s'adresse à l'origine aux garçons des lycées parisiens
  • 1981 : ouverture aux disciplines technologiques. Le Concours général est initialement limité au français, au latin, au grec, à l'histoire, aux mathématiques et à la physique
  • 1995 : ouverture aux disciplines de l'enseignement professionnel
  • 2015 : le Concours général des métiers fête ses 20 années d'existence

Les lauréats d'aujourd'hui ont d'illustres prédécesseurs :

  • Des hommes politiques : Jean Jaurès, Léon Blum, Georges Pompidou, Jean-Pierre Chevènement, Jean-Louis Bianco
  • Des scientifiques : Marcellin Berthelot, Louis Pasteur, Laurent Schwartz.
  • Des philosophes, des hauts fonctionnaires et des chefs d'entreprise : Jules Michelet, Jorge Semprún, Régis Debray, Jacqueline de Romilly, Charles de Croisset, Laurence Giovacchini, Daniel Bouton, Philippe Camus, Raymond Lévy
  • Des écrivains : Charles Baudelaire, Victor Hugo, Eric-Emmanuel Schmitt.

Le Concours général en chiffres

Les chiffres-clés

Les candidats

17 678 candidats

  • 15 741 au Concours général des lycées
  • 1 937 au Concours général des métiers

Les candidats des pays étrangers

  • 44 pays inscrits, soit 1 419 lycéens
  • 8 prix décernés à des élèves de 7 pays (Le Concours général des métiers n'est pas ouvert à l'étranger)
Les lauréats

Le plus jeune et le plus âgé

  • Le plus jeune lauréat primé : 15 ans
  • Le plus âgé lauréat primé : 24ans

136 prix attribuésà 129 lauréats (4 élèves recevront deux prix et un élève recevra 4 prix)

Autres distinctions

  • 126 accessits
  • 108 mentions
  • Au total : 363 candidats récompensés
Les disciplines

49 disciplines

  • 31 disciplines pour le Concours général des lycées
  • 18 disciplines pour le Concours général des métiers
  • 8 disciplines présentées en classe de première
  • 2 en classes de première et de terminale
  • 41 en classe de terminale

Les disciplines

Concours général des lycées

Disciplines générales

Les élèves de première peuvent concourir :

  • en français
  • en histoire
  • en géographie
  • en arts plastiques
  • en éducation musicale
  • en version latine
  • en thème latin
  • en version grecque.

Les élèves de terminale peuvent concourir :

  • en dissertation philosophique
  • en sciences de la vie et de la terre
  • en mathématiques
  • en physique-chimie
  • en sciences de l'ingénieur
  • en sciences économiques et sociales
  • en allemand
  • en anglais
  • en arabe
  • en chinois (depuis 2007)
  • en espagnol
  • en hébreu
  • en italien
  • en portugais
  • en russe

Classes de première et terminale :

  • arts plastiques
  • éducation musicale.
Disciplines technologiques
  • sciences et technologies industrielles et du développement durable
  • biotechnologies, sciences physiques et chimiques en laboratoire
  • sciences et techniques sanitaires et sociales
  • management et sciences de gestion
  • sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration

Concours général des métiers

Classes terminales professionnelles
  • Commerce
    • Commercialisation et services en restauration
    • Cuisine
    • Électrotechnique Maintenance des matériels : option A : agricoles, option B : Menuiserie aluminium-verre
    • Métiers et arts de la pierre
    • Métiers de la mode - vêtements
    • Plastiques et composites
    • Technicien d'usinage
    • Technicien en chaudronnerie industrielle
    • Technicien menuisier agenceur
    • Transport
    • Travaux publics
    • Vente (prospection, négociation, suivi de clientèle)énergie équipements communicants
    • Fonderie
    • Maintenance de véhicules

Brevet des métiers d'art

  • Ébéniste

Les jurys de chaque discipline du Concours général peuvent attribuer les récompenses suivantes, par ordre de mérite décroissant :

  • des prix : 1er prix, 2e prix, 3e prix, avec éventuellement des ex-æquo ;

Les candidats récompensés par un "prix" sont dits "primés" : eux seuls sont invités à la cérémonie en Sorbonne

  • des accessits, jusqu'à cinq, avec classement
  • des mentions, jusqu'à dix, avec classement

Le jury étant souverain, il n'est toutefois pas tenu de distribuer toutes ces récompenses.

 

    Les sujets

    Quelques exemples de sujets

    Composition française

    Dans un entretien accordé à la revue Le Débat en 1989, Pascal Quignard déclare :
    « Le roman est l'autre de tous les genres, l'autre de la définition. Par rapport aux genres et à ce qui généralise, il est ce qui dégénère, ce qui dégénéralise. Là où il y a un toujours, mettez un parfois, là où il y a un tous, mettez un quelques et vous commencez d'approcher du roman.»

    Dissertation philosophique séries ES et S

    Comment savoir ce qu'il faut faire ?

    Dissertation philosophique série L

    L'intelligence donne-t-elle des droits ?

    Histoire

    "Penser la République en France (des années 1880 aux années 1970)"

    Sciences économiques et sociales

    La mondialisation est-elle coupable ?

    Biotechnologies

    Le microbiote intestinal, entre homéostasie et pathogénie.

    Géographie

    Les espaces métropolitains en France : dynamiques de la population, activités et aménagements

    Technologies et gestion hôtelières

    Ouvrir un restaurant, une aventure risquée ? Disposant d'une formation en hôtellerie restauration ou cadre en reconversion, le futur restaurateur doit apprendre à composer avec les multiples exigences de la création d'entreprise. Cet aventurier des temps modernes sera confronté à différentes alternatives et sera amené à effectuer de nombreux choix.

    OEuvres réalisées dans le cadre du Concours général des métiers

    Artisanat et métiers d'art : option arts de la pierre : Panneau décoratif de façade

    La pièce réalisée est un panneau de façade décoratif aux lignes pures et modernes. On donne le nom de panneau à toute partie d'un ouvrage d'architecture qui offre un champ, une surface de moyenne grandeur, encadrée ou ornée de moulures. Une façade conçue avec ces panneaux doit permettre d'évaluer ses qualités en matière de préservation et d'embellissement du patrimoine tout en pouvant associer les nouvelles possibilités en matière d'isolation thermique et phonique.

    L'épreuve finale s'est déroulée du 22 au 25 mai 2018 au lycée des métiers Hector Guimard à Paris.

    Artisanat et métiers d'art : option ébéniste : Meuble bibliothèque "Onomatopée"

    Le meuble bibliothèque "Onomatopée", fait écho au sujet d'arts appliqués de la première partie de l'épreuve d'admission portant sur la découverte des styles emblématiques de la bande dessinée européenne, américaine et japonaise. Constitué de trois écrins et d'un piétement, il accueille des bandes dessinées, livres et autres effets personnels d'un public adolescent.

    Technicien d'usinage : Support de smartphone

    Il a été demandé aux candidats de réaliser un support de smartphone. Sa fonction principale est de positionner un smartphone sur un guidon de vélo. Plusieurs matériaux ont été mis en oeuvre : aluminium, laiton, POM, ABS.
    L'épreuve finale s'est déroulée du 14 au 18 mai 2018 au lycée des métiers Paul Constans à Montluçon dans l'Allier.

    Technicien en chaudronnerie industrielle : « Boite à cascades »

    Une entreprise de chaudronnerie industrielle doit réaliser la fabrication d'une série de centrales d'aspiration des fumées. Le travail consiste à étudier une partie de la centrale afin de lancer une production de 15 ensembles.
    Objectif du système : placé à l'extérieur de l'atelier, ce système permet d'aspirer les fumées émanant de la découpe plasma. Un système de filtres assainit ces fumées avant leur rejet.

    L'épreuve finale s'est déroulée du 15 au 18 mai 2018 au lycée Paul Cornu à Lisieux

    Fonderie : "Lion des Flandres stylisé"

    Sur de nombreux bâtiments historiques des Hauts-de-France, comme chez les particuliers, on peut trouver des statues stylisées de lions ayant pour origine le lion des Flandres. Ce symbole s'est adapté au gré des demandes pour orner jardins et musées.

    Les candidats ont été appelés à réaliser ce "lion" par le procédé de fonderie. L'effet stylistique cubique recherché se traduit par des difficultés techniques qui exigent un réel savoir-faire, une dextérité et quelques astuces que les candidats ont eu à mettre en oeuvre pour réaliser cette oeuvre.
    Le premier jour d'épreuve, il a été demandé aux 6 finalistes d'effectuer le moulage de la pièce, de réaliser le dispositif de remplissage et d'effectuer la coulée en fonte dans le moule. Le décochage et le parachèvement de la pièce se sont poursuivis lors de la deuxième journée d'épreuve.
    L'épreuve finale s'est déroulée du 23 au 24 mai 2018 au lycée Marie Curie de Nogent sur Oise dans le département de l'Oise.

    Les lauréats

    Les plus jeunes lauréats

    Le plus jeune des lauréats primés au Concours général des lycées
    Pierre-Alexandre Bazin, 14 ans (25/08/2003), du lycée général Louis le Grand à Paris

    • 2e prix en mathématiques série S

    Le plus jeune des lauréats primés au Concours général des métiers
    Hugo Peltre, 17 ans (18/06/2001), du lycée des métiers Paul Emile Victor à Obernai

    • 2e prix en maintenance des matériels option A : agricole

    Le lauréat primé le plus âgé au Concours général des métiers
    Toni Martin, 24 ans, (13/11/1993), du lycée professionnel des Métiers Société enseignement professionnel du Rhône à Lyon

    • 2e prix en Ébéniste

    Les lauréats récompensés plusieurs fois

    Octave Vasseur-Bendel du Lycée général Henri IV à Paris

    • 1er prix en géographie
    • 2e prix en histoire
    • 1er prix en thème latin
    • 2e prix en version latine

    Alain Zhao du Lycée général Janson de Sailly à Paris

    • 1er prix en dissertation philosophique ES, S
    • 1er prix en sciences économiques et sociales

    Benjamin Allouche du Lycée général Louis le Grand à Paris

    • 1er prix en sciences de l'ingénieur
    • 2e prix en physique-chimie

    Joséphine Mattatia du Lycée général Louis le Grand à Paris

    • 1er prix en version latine
    • 3e prix en thème latin

    Matthieu Bouyer du Lycée général privé Stanislas à Paris

    • 1er prix en version grecque
    • 2e prix en thème latin

      Le palmarès national par discipline

      Allemand
      • 1er prix : Alexandre Moulart du lycée général franco-allemand à Buc
      • 2e prix : Alissa Heinberg du lycée général Janson de Sailly à Paris
      • 3e prix : Isabelle Zehetner du lycée français de Dusseldorf
      Anglais
      • 1er prix : Edwin Collard du lycée français Charles de Gaulle à Londres
      • 2e prix : Ulysse Marquet du lycée général et technologique Georges Duby à Aix-en-Provence
      • 3e prix : Jeanne Gil du lycée général privé Stanislas à Paris
      Arabe
      • 1er prix : Aya Zaari Jabri du lycée français Descartes à Rabat
      • 2e prix : Mohamed Adil El Ajraoui du lycée français Lyautey à Casablanca
      • 3e prix : Chaima Djadi du lycée français Alexandre Dumas à Alger
      Arts plastiques
      • 1er prix : Victoria Thomson du lycée polyvalent Jacques Cartier à Saint-Malo
      • 2e prix : Emil Turchi du lycée général et technologique Gabriel Fauré à Annecy
      • 3e prix : Carla Stussi du lycée des métiers à Chamalières
      Biotechnologies
      • 1er prix : Nathan Broussaudier du lycée général et technologique Louis Pergaud à Besançon
      • 2e prix : Aurélie D'Agostino du lycée polyvalent Julien Wittmer à Charolles
      • 3e prix : Rachel Feuillois du lycée des métiers Sidoine Apollinaire à Clermont-Ferrand
      Chinois
      • 1er prix : Emilie Ying du lycée général international à Saint-Germain-en-Laye
      • 2e prix : Hanzi Zhang-Baduel du lycée général Louis le Grand à Paris
      • 3e prix : Sophie Xu du lycée général Claude Monet à Paris
      Commerce
      • 1er prix : Romain Boujon du lycée des métiers Pierre Doriole à La Rochelle
      • 2e prix : Laura Courtois du centre de formation d'apprentis de la Chambre de commerce et d'industrie à Poitiers
      • 3e prix : Sandrine Château du lycée professionnel privé des métiers Les Cordeliers à Clermont-Ferrand
      Commercialisation et services en restauration
      • 1er prix : Elodie Robin du lycée des métiers à Chamalières
      • 2e prix : Dylan Vanmaele du lycée des métiers Alexandre Dumas à Illkirch
      • 3e prix : Quentin Mouilleron du lycée professionnel des métiers hôteliers à Mazamet
      Composition française
      • 1er prix : Pierre Le Divenah du lycée général et technologique Toulouse Lautrec à Toulouse
      • 2e prix : Marie Salloum du lycée général privé Saint-Louis de Gonzague à Paris
      • 3e prix : Laura Frantschi du lycée général Jean Giraudoux à Chateauroux
      Cuisine
      • 1er prix : Jules Diarra du lycée des métiers de l'hôtellerie et du tourisme Gascogne à Talence
      • 2e prix : Gaëlle Prigent du lycée des métiers hôteliers Quercy-Perigord à Souillac
      • 3e prix : Ismery Deschamps du lycée des métiers à Chamalières
      Dissertation philosophique série L
      • 1er prix : Yaël Le Doledec du lycée général et technologique privé Saint-Martin à Rennes
      • 2e prix : Eve-Marie Grosset-Bourbange du lycée général privé Le Gymnase Jean Sturm à Strasbourg
      Dissertation philosophique séries ES, S
      • 1er prix : Alain Zhao du lycée général Janson de Sailly à Paris
      • 2e prix : Augustin Rigollot du lycée général et technologique Alphonse Daudet à Nîmes
      Ébéniste
      • 1er prix : Anton Laborde du lycée professionnel de l'Institut européen de formation des Compagnons du Tour de France à Mouchard
      • 2e prix : Toni Martin du lycée professionnel des métiers d'art de la Société d'enseignement professionnel du Rhône à Lyon
      • 3e prix : Quentin Delrue du lycée professionnel des métiers d'art de la Société d'enseignement professionnel du Rhône à Lyon
      Éducation musicale
      • 1er prix : Gabriel Durliat  du lycée général Georges Brassens à Paris
      • 2e prix :  Sylvain Bodet  du lycée polyvalent Nelson Mandela à Nantes
      Électrotechnique énergie équipements communicants
      • 1er prix : Théo Laurencin du lycée polyvalent Joseph-Marie Carriat à Bourg en Bresse
      • 2e prix : Samuel Havel du lycée des métiers Les Fontenelles à Louviers
      • 3e prix : Pierre Hordesseaux du lycée des métiers Jean Perrin à Longjumeau
      Espagnol
      • 1er prix : Romane Barge du lycée général et technologique international Victor Hugo à Colomiers
      • 2e prix : Louise Perrotin du lycée général Louis le Grand à Paris
      • 3e prix : Jeanne Fayol du lycée général privé Stanislas à Paris
      Fonderie
      • 1er prix : Nicolas Vermeulen du lycée des métiers Hector Guimard à Lyon
      • 2e prix : William Lefevre du lycée des métiers Henri Brisson à Vierzon
      • 3e prix : Clothilde Kizardjian du lycée des métiers Hector Guimard à Lyon
      • 3e prix : Théophile Latin du lycée des métiers Hector Guimard à Lyon
      Géographie
      • 1er prix : Octave Vasseur-Bendel du lycée général Henri IV à Paris
      • 2e prix : Anaëlle Foy  du lycée général Henri IV à Paris
      • 3e prix : Maximilien Guala du lycée général privé Stanislas à Paris
      Hébreu
      • 2e prix : Hilany Yelloz  du lycée général et technologique privé Torat Emet à Sarcelles
      Histoire
      • 1er prix : Constance Michel du lycée général et technologique Hector Berlioz à Vincennes
      • 2e prix : Octave Vasseur-Bendel du lycée général Henri IV à Paris
      • 3e prix : Théo Laurenceau-Frugier du lycée général et technologique Francois-Joseph Talma à Brunoy
      Italien
      • 1er prix : Luca Matteucci du lycée général et technologique international à Sophia Antipolis
      • 2e prix : Gianandrea Giacomazzi du lycée français Chateaubriand à Rome
      • 3e prix : Paul Mella du lycée général et technologique international à Sophia Antipolis
      Maintenance des matériels option A : agricoles ; option B : travaux publics et manutention ; option C : parcs et jardins
      • 1er prix : Adrien Giguet du lycée des métiers Claude Lehec à Saint-Hilaire du Harcouet
      • 2e prix : Hugo Peltre du lycée des métiers Paul Emile Victor à Obernai
      • 3e prix : Bryan Bottollier-Depois du lycée des métiers Porte des Alpes à Rumilly
      Maintenance de véhicules automobiles option A : voitures particulières ; option B : véhicules de transport routier ; option C : motocycles
      • 1er prix : Thomas Herault du lycée des métiers privé Marcel Callo à Redon
      • 2e prix : Enzo Beschet du lycée professionnel Henri Fertet à Gray
      • 3e prix : Matthieu Roche du lycée professionnel Paul Héraud à Gap
      Management et sciences de gestion
      • 1er prix : Jonny Zhu du lycée général et technologique privé Jean-Paul II à Compiègne
      • 2e prix : Océane Romeru Favreau du lycée polyvalent Suzanne Valadon à Limoges
      • 3e prix : Léa Huet du lycée des métiers privé Sainte-Ursule à Caen
      Mathématiques série S
      • 1er prix : Paul Cahen du lycée général Louis le Grand à Paris
      • 2e prix : Pierre-Alexandre Bazin du lycée général Louis le Grand à Paris
      • 3e prix : Julien Jampsin du lycée général Louis le Grand à Paris
      Mathématiques séries ES, L
      • 1er prix : Alice Pain du lycée général Claude Monet à Paris
      • 2e prix : Thomas Gauvin du lycée général privé Saint-Louis de Gonzague à Paris
      • 3e prix : Elvire Dupuis du lycée général Henri IV à Paris
      Menuiserie aluminium - verre
      • 1er prix : Valentin Dumontet du lycée des métiers Sillac à Angoulême
      • 2e prix : Benjamin Coudert du lycée des métiers Sillac à Angoulême
      • 3e prix : Thibaut Chevalerias du lycée des métiers Sillac à Angoulême
      Métiers et arts de la pierre
      • 1er prix : Jean Dermit du lycée des métiers d'art Georges Guynemer à Uzès
      • 2e prix : Lylou Libois du lycée des métiers d'art Georges Guynemer à Uzès
      Physique - chimie
      • 1er prix : Alexandre Polo du lycée général Louis le Grand à Paris
      • 2e prix : Benjamin Allouche du lycée général Louis le Grand à Paris
      • 3e prix : Victor Ludvig du lycée général Henri IV à Paris
      Plastiques et composites
      • 1er prix : Jimmy Ricou du lycée des métiers Rosa Luxemburg au Canet-en-Roussillon
      • 2e prix : William Jely du lycée professionnel Les Savarières à Saint-Sébastien-sur-Loire
      Portugais
      • 1er prix : Miguel Simoes Correia du lycée français Charles Lepierre à Lisbonne
      • 2e prix : Céleste Neves de Almeida du lycée général et technologique Alexandre Dumas à Saint-Cloud
      Russe
      • 2e prix : Alexandra Jahan de Lestang  du lycée général Hoche à Versailles
      • 3e prix : Mariia Gladkykh du lycée général et technologique international à Sophia Antipolis
      • 3e prix : Masha Kharkhordine du centre national d'enseignement à distance à Rennes
      Sciences de la vie et de la terre
      • 1er prix : Elise Ansart du lycée général privé Blomet à Paris
      • 2e prix : Isabeau Sirven du lycée général Henri IV à Paris
      • 3e prix : Léa Feldmann du lycée français de Berlin
      Sciences de l'ingénieur
      • 1er prix : Benjamin Allouche du lycée général Louis le Grand à Paris
      • 2e prix : Henri de Pesquidoux du lycée général Janson de Sailly à Paris
      • 3e prix : Léo-Nils Boissier  du lycée général et technologique de la Côtière à La Boisse
      Sciences économiques et sociales
      • 1er prix : Alain Zhao du lycée général Janson de Sailly à Paris
      • 2e prix : Margot Douteau du lycée général et technologique Bellevue à Saintes
      Sciences et techniques sanitaires et sociales
      • 1er prix : Charlotte Lacroix du lycée général et technologique privé Jeanne d'Arc à Paray-le-Monial
      • 2e prix : Pauline Lherbier du lycée polyvalent privé Saint-Paul à Lens
      • 3e prix : Coralie Daulet du lycée polyvalent Marie de Champagne à Troyes
      Sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration
      • 1er prix : Louise Lapendery du lycée polyvalent Yvon Bourges à Dinard
      • 2e prix : Anaëlle Jeannin  du lycée polyvalent hôtelier Savoie Leman à Thonon-les-Bains
      • 3e prix : Sophie Bonvoisin du lycée polyvalent Maurice Marland à Granville
      Sciences et technologies industrielles et du développement durable
      • 1er prix : Clément Lenoël du lycée polyvalent Emilie de Breteuil à Montigny-le-Bretonneux
      • 2e prix : Elie Hygonenq du lycée des métiers Paul Mathou à Gourdan Polignan
      • 3e prix : Camille Thomasse du lycée des métiers du Hainaut à Valenciennes
      Sciences physiques et chimiques en laboratoire
      • 1er prix : Jalil Bey du lycée polyvalent Stanislas à Villers-les-Nancy
      • 2e prix : Ugo Zeyssolff du lycée polyvalent Lavoisier à Mulhouse
      • 3e prix : Séverin Férard du lycée général et technologique privé Notre-Dame à Verneuil-sur-Seine
      Technicien d'usinage
      • 1er prix : Alexandre Agasse du lycée des métiers Marcel Callo à Redon
      • 2e prix : Héloïse Pede du lycée polyvalent Gustave Eiffel à Armentieres
      • 3e prix : Cantor Ricaud du lycée des métiers Marcel Callo à Redon
      Technicien en chaudronnerie industrielle
      • 1er prix : Sébastien Tamini du lycée des métiers Pablo Neruda à Saint-Martin d'Hères
      • 2e prix : Anthony Jean-Louis Laumonnier  du CFAI Oise à Beauvais
      • 3e prix : Julien Archimbaud  du lycée professionnel privé des Métiers La Mache à Lyon
      Thème latin
      • 1er prix : Octave Vasseur-Bendel du lycée général Henri IV à Paris
      • 2e prix : Matthieu Bouyer du lycée général privé Stanislas à Paris
      • 3e prix : Joséphine Mattatia du lycée général Louis le Grand à Paris
      Transports
      • 1er prix : Benjamin Michel du lycée des métiers Jean Albert Grégoire à Soyaux
      • 1er prix : Erwan Turcas du lycée professionnel privé Joseph Wresinski à Angers
      • 3e prix : Jules Caillot du lycée des métiers Pierre Boulanger à Pont-du-Château
      Travaux publics
      • 1er prix : Justin Cordier de l'École privée d'application aux métiers des travaux publics à Egletons
      • 2e prix : Yaë Chatenet  de l'École privée d'application aux métiers des travaux publics à Egletons
      • 3e prix : Antoine Fièvre de l'École d'application aux métiers des travaux publics à Egletons
      Vente (prospection, négociation, suivi de clientèle)
      • 1er prix : Corentin Mirabel du lycée professionnel privé des métiers Montplaisir à Valence
      • 2e prix : Yohann Leclerc du lycée professionnel privé des métiers Carrel à Lyon
      • 3e prix : Benjamin Barbier  du lycée professionnel privé des métiers Carrel à Lyon
      Version grecque
      • 1er prix : Matthieu Bouyer du lycée général privé Stanislas à Paris
      • 2e prix : Claire Rong du lycée général Louis le Grand à Paris
      • 3e prix : Alexandre Camelin du lycée général Hoche à Versailles
      Version latine
      • 1er prix : Joséphine Mattatia du lycée général Louis le Grand à Paris
      • 2e prix : Octave Vasseur-Bendel du lycée général Henri IV à Paris
      • 3e prix : Basilisse Legrain du lycée général Hoche à Versailles
      Dossier de presse

      Sommaire

      • Le Concours général vu par Maurice Druon
      • Présentation du Concours général
      • Le Concours général en chiffres
      • Les disciplines
      • Les sujets
      • Les lauréats

      Télécharger le dossier de presse

      Télécharger le palmarès national

       

      En savoir plus
      Page à consulter

      Le concours général : un prix d'excellence

      • Le Concours général vu par Maurice Druon
      • Présentation du Concours général
      • Le Concours général en chiffres
      • Les disciplines
      • Les sujets
      • Les lauréats

      Le concours général : un prix d'excellence

       

      Dossier de presse - Jean-Michel Blanquer - 12/07/2018
      Mise à jour : juillet 2018
      Partager cet article
      • Envoyer à un ami
      • Facebook
      • Twitter
      • Imprimer
      • Agrandir / réduire la police

      C'est pratique

      calendrier
       
       
           




      Handicap, tous concernés

      Le handicap





      DISPOSITIF VIGIPIRATE

      Consignes de sécurité

      Nous suivre

      Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

      Nous contacter