Toute l'actualité

Communiqué de Jean-Michel Blanquer
Communiqué de presse - Jean-Michel Blanquer - 21/11/2017

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Le ministre de l'Éducation nationale a pris connaissance d'un stage organisé par SUD-93 ouvert aux professeurs et intitulé : "Au croisement des oppressions : où en est-on de l'antiracisme à l'école ?". Rien n'est plus contraire à la République, à l'Éducation nationale et à ceux qui la servent que les approches de ce type. Le ministre condamne avec la plus grande fermeté ces pratiques qui sont contraires à la Constitution, portent atteinte à la cohésion nationale et mettent gravement en cause l'institution scolaire. C'est pourquoi, le ministre a décidé de porter plainte pour diffamation en vertu de l'article 29 de la loi du 29 juillet 1881.

Le ministre de l'Éducation nationale a pris connaissance d'un stage organisé par SUD-93 ouvert aux professeurs et intitulé : Au croisement des oppressions : où en est-on de l'antiracisme à l'école ?

Ces journées se proposent d'analyser le « racisme d'État dans la société et en particulier dans l'Éducation nationale ». La présentation met notamment en cause « les programmes d'histoire servant le roman national, sur-orientation dans les filières professionnelles des élèves descendant.e.s des immigrations en particulier postcoloniales, islamophobie et instrumentalisation de la laïcité ». Certains ateliers sont organisés « en non-mixité raciale » selon des critères dits de « blanchité » et de « racisés ».

Rien n'est plus contraire à la République, à l'Éducation nationale et à ceux qui la servent que les approches de ce type. Le ministre condamne avec la plus grande fermeté ces pratiques qui sont contraires à la Constitution, portent atteinte à la cohésion nationale et mettent gravement en cause l'institution scolaire.

C'est pourquoi, le ministre a décidé de porter plainte pour diffamation en vertu de l'article 29 de la loi du 29 juillet 1881. Ces faits sont portés à la connaissance du Procureur de la République, sur le fondement de l'article 40 du code pénal, afin que celui-ci décide d'éventuelles poursuites.

L'École a pour mission de transmettre les valeurs de la République : liberté, égalité, fraternité. À ce titre, l'École et les professeurs sont en première ligne pour lutter contre toutes les discriminations et enseigner le respect d'autrui. L'École est le lieu qui permet à chaque enfant de devenir un citoyen autonome. Elle est le lieu de la promotion sociale où les enfants prennent conscience que la France est une communauté de destin.

La République est un horizon partagé. Le devoir de l'institution scolaire est de la protéger, de la promouvoir et de la faire vivre, pour tous les enfants de France.

Mise à jour : novembre 2017

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre, nous contacter

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information