La santé des élèves

Éducation à la sexualité

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Contribuant à préparer les élèves à leur vie d'adulte, l'éducation à la sexualité se fonde sur les valeurs d’égalité, de tolérance, de respect de soi et d'autrui. Elle veille à garantir le respect des consciences, du droit à l'intimité et de la vie privée de chacun.

Enjeu et mise en œuvre de l'éducation à la sexualité

L'apprentissage d'un comportement responsable

L'éducation à la sexualité en milieu scolaire contribue à l'apprentissage d'un comportement responsable, dans le respect de soi et des autres.

L'éducation à la sexualité est une démarche éducative qui vise à :

  • apporter aux élèves des informations objectives et des connaissances scientifiques
  • identifier les différentes dimensions de la sexualité : biologique, affective, culturelle, éthique, sociale, juridique
  • développer l'exercice de l'esprit critique
  • favoriser des comportements responsables individuels et collectifs (prévention, protection de soi et des autres)
  • faire connaître les ressources spécifiques d'information, d'aide et de soutien dans et à l'extérieur de l'établissement

Consulter le document sur les trois champs de connaissances et de compétences à l'éducation à la sexualité

Cette démarche s'inscrit dans la politique nationale :

  • de prévention et de réduction des risques : grossesses précoces non désirées, mariages forcés, infections sexuellement transmissibles, VIH/sida
  • de lutte contre les comportements homophobes, sexistes et contre les violences sexuelles
  • la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes et la prévention de violences et cyberviolences sexistes et sexuelles

Mise en œuvre de l'éducation à la sexualité

Participation de tous les personnels

Tous les membres de la communauté éducative participent à la construction individuelle et sociale des enfants et des adolescents. Ils contribuent à développer chez les élèves le respect de soi, de l'autre et l'acceptation des différences. Cette éducation intègre une réflexion sur les dimensions affectives, culturelles et éthiques de la sexualité.

L'éducation à la sexualité ne constitue pas une nouvelle discipline : elle se développe à travers tous les enseignements, notamment les sciences de la vie et de la Terre, l’enseignement moral et civique, l’histoire-géographie, le français, et dans le cadre de la vie scolaire. Elle vise :

  • l'appropriation de connaissances
  • une meilleure perception des risques : grossesses précoces, infections sexuellement transmissibles, dont le VIH-sida, mais aussi l'exposition et la mise en image de soi et des autres sur Internet
  • le développement d'attitudes telles que l'estime de soi, le respect des autres, la solidarité, l'autonomie, la responsabilité

Cette éducation à la sexualité ne se substitue pas à la responsabilité des parents et des familles. Afin de permettre aux élèves d'opérer des choix libres et responsables, elle tend à favoriser, chez eux :

  • une prise de conscience
  • une compréhension des données essentielles de leur développement sexuel et affectif
  • l'acquisition d'un esprit critique
  • le sens et le respect de la loi

Il s'agit de travailler avec les élèves dans une démarche fondée sur la confiance dans leurs capacités, visant à développer l'estime de soi et l'aptitude à faire des choix personnels. L'éducation à la sexualité prend la forme d'une invitation au dialogue, dans un cadre global, positif et bienveillant.

À l'école primaire

À l'école primaire, les temps consacrés à l'éducation à la sexualité incombent au professeur des écoles. Ces temps doivent être identifiés comme tels dans l'organisation de la classe et être intégrés aux enseignements. Ils sont adaptés aux opportunités fournies par la vie de la classe ou de l'école.

Au collège et au lycée

Au moins trois séances annuelles d'éducation à la sexualité sont mises en place dans les collèges et les lycées. Elles relient et complètent les différents enseignements dispensés en cours.

La durée des séances et la taille des groupes sont adaptées à chaque niveau de scolarité. Ces séances sont organisées par une équipe de personnels volontaires et formés (professeurs, conseillers principaux d'éducation, infirmiers, etc.), le cas échéant en lien avec des partenaires extérieurs ayant un agrément national ou académique.

Prévention des risques

Prévention des infections sexuellement transmissibles

Informer les élèves

La prévention des infections sexuellement transmissibles (IST), notamment du VIH-sida, consiste à informer les adolescents sur les risques qu'ils encourent et sur les moyens de se protéger.

Elle peut avoir lieu lors :

  • des enseignements de sciences de la vie et de la Terre (SVT)
  • des séances annuelles d'éducation à la sexualité
  • des actions éducatives, qui permettent une approche transversale de la prévention du VIH-sida

Le 1er décembre est la journée mondiale de lutte contre le sida, qui est un temps fort de mobilisation des établissements scolaires.
Des partenariats avec des associations sont mis en place pour mener des campagnes d’information.
1er décembre : journée mondiale de lutte contre le sida

Des distributeurs de préservatifs dans les lycées

L’École facilite l'accès des lycéens aux moyens de protection. Tous les lycées sont équipés d’au moins un distributeur automatique de préservatifs.

Contraception et prévention des grossesses précoces non prévues

Informer sur la contraception

Dans le cadre des enseignements de SVT et des séances d'éducation à la sexualité, les personnels informent sur la contraception ainsi que sur les lieux et services d'accueil, d'aide et d'accompagnement de proximité.

La contraception d'urgence

Le protocole national sur la contraception d'urgence en milieu scolaire :

  • détermine les modalités d'administration de la contraception d'urgence non soumise à prescription obligatoire ni à autorisation parentale
  • précise les dispositions à respecter notamment le respect de la confidentialité, la conduite d'un entretien avec l'élève, l'accompagnement et le suivi de l'élève.

Prévention des violences sexuelles

Repérer les enfants ou adolescents victimes de violences sexuelles

L'École a un rôle dans la détection des violences faites aux enfants. Au cours des visites médicales et de dépistage, les personnels de santé peuvent repérer des cas d'enfants victimes de violences Ils peuvent, en lien avec l’assistant du service social, procéder à une première analyse de la situation.

Comme tout fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, constate un crime ou un délit, les personnels de l’éducation nationale ont l’obligation de porter secours et de signaler la situation au procureur de la République.

Les personnels sociaux et de santé de l’éducation nationale constituent des personnes ressources qui peuvent aider dans cette démarche.

Des actions de prévention dans les établissements scolaires

Au moins une séance annuelle d'information et de sensibilisation sur l'enfance maltraitée, notamment sur les violences intrafamiliales à caractère sexuel, est inscrite dans l'emploi du temps des écoliers, collégiens et lycéens.

La lutte contre la pédophilie et l’exposition des mineurs aux images pornographiques s'inscrit dans la politique de protection des jeunes. La protection des élèves utilisant internet est renforcée. Les établissements scolaires installent un dispositif de filtrage afin de sélectionner ou de contrôler l'information mise à disposition des élèves.Ils sensibilisent les élèves aux usages d’internet et aux risques qu’il peut en découler.

Le portail Éducation à la sexualité

 portail éducation sexualitéLe portail Éducation à la sexualité propose de nombreuses ressources pour aborder la sexualité et ses enjeux, ses acteurs, les parcours éducatifs dédiés, etc.

Retrouvez le portail Éducation à la sexualité sur Éduscol


 

 

Des numéros à votre écoute

Allô Enfance en danger : 119

Fil-Santé-Jeunes : 0 800 235 236

Sida Info Service : 0 800 840 800

Net Écoute : 0800 200 000

En savoir plus
Sites à consulter

Éduscol
Apprentissage de la responsabilité, éducation à la santé, etc.
Éducation à la sexualité

Interruption Volontaire de Grossesse
Toute l'information sur l'IVG
IVG.gouv.fr

Internet Sans Crainte
Une manière ludique d'aider ses enfants sur Internet
www.internetsanscrainte.fr

Textes de référence

Installation des distributeurs automatiques de préservatifs dans les lycées
circulaire n°2006-204 du 11 décembre 2006

Contraception d'urgence
Mise en œuvre du principe de gratuité de l'enseignement scolaire public
circulaire n°2001-256 du 30 mars 2001

 

Mise à jour : septembre 2018

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

calendrier
 
 
     




Handicap, tous concernés

Le handicap





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter