Les métiers de l'éducation nationale

[archive] Conseiller d'administration scolaire et universitaire (CASU)

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Le conseiller d'administration scolaire et universitaire (CASU) occupe un poste d'encadrement à l'administration centrale des ministères de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur ou dans les services déconcentrés et les établissements publics qui en relèvent. Il exerce des responsabilités de nature administrative, économique, financière et comptable.

Depuis 2008, il n'est plus procédé à aucun recrutement dans le corps des conseillers d'administration scolaire et universitaire, qui a été mis en extinction depuis le 1er janvier 2011. Les membres de ce corps sont appelés à être intégrés dans le corps interministériel des attachés des administrations de l’État.

Missions du conseiller d'administration scolaire et universitaire

Les conseillers d'administration scolaire et universitaire (CASU) occupent des postes d'encadrement supérieur à tous les niveaux du système éducatif : rectorats, services départementaux de l'éducation nationale, universités, établissements publics locaux d'enseignement, grands établissements, CROUS, administration centrale, etc. Ils participent à l'élaboration et à la mise en œuvre de la politique éducative. Ils contribuent à la modernisation du service public, en particulier dans les domaines de la gestion des ressources humaines et de la gestion des moyens mis à la disposition du système éducatif. Ils exercent des responsabilités administratives, économiques, financières et comptables.

Carrière et rémunération du conseiller d'administration scolaire et universitaire

Traitement indiciaire

La carrière s'organise en un grade unique.


ÉchelonDurée moyenneDurée minimaleIndice brutIndice majoréTraitement net
1 1 an 1 an 529 453 20 850 €
2 1 an 1 an 549 467 21 494 €
3 2 ans 1 an - 6 mois 569 481 22 138 €
4 2 ans 1 an - 6 mois 604 508 23 381 €
5 2 ans 1 an - 6 mois 639 535 24 624 €
6 2 ans 1 an - 6 mois 681 567 26 096 €
7 2 ans 1 an - 6 mois 728 602 27 707 €
8 2 ans 1 an - 6 mois 780 642 29 548 €
9 2 ans 1 an - 6 mois 811 665 30 607 €
10 2 ans 1 an - 6 mois 841 688 31 665 €
11 2 ans 1 an - 6 mois 875 714 32 862 €
12 2 ans 1 an - 6 mois 916 746 34 335 €
13 2 ans 1 an - 6 mois 946 768 35 348 €
14 985 798 36 728 €

Le traitement indiciaire est complété par : 

  • l'indemnité de résidence et le supplément familial de traitement, qui sont directement liés à la situation de l'agent
  • une bonification indiciaire (NBI) pour les CASU occupant certaines fonctions

Régime indemnitaire

Le régime indemnitaire est constitué de la prime de fonctions et de résultats comprenant deux parts cumulables et modulables indépendamment l'une de l'autre par l'application de coefficients multiplicateurs au montant de référence annuel :

Conseiller d'administration scolaire et universitaire exerçant en administration centrale

Le plafond du régime indemnitaire est fixé à 35 400 €

  • Le montant de référence de la part liée aux fonctions est de 3 500 €. Il est modulable de 1 à 6  (de  3 500 €  à  21 000 €)
  • Le montant de référence de la part liée aux résultats individuels est de 2 400 €. Il est modulable de 0 à 6 (de 0 €  à 14 400 €)
Conseiller d'administration scolaire et universitaire exerçant dans un service déconcentré, dans un établissement public local d'enseignement ou dans un établissement public d'enseignement supérieur

Le plafond du régime indemnitaire est fixé à 29 400 €

  • Le montant de référence de la part liée aux fonctions est de 2 900 €. Il est modulable de 1 à 6  (de 2 900 €  à 17 400 €)
  • Le montant de référence de la part liée aux résultats individuels est de 2 000 €. Il est modulable de 0 à 6 (de 0 €  à 12 000 €)

Mobilité

Les CASU ont vocation à occuper, par voie de détachement, des emplois fonctionnels des services déconcentrés et des établissements, en particulier les emplois :

  • de secrétaire général d'académie (SGA)
  • de secrétaire général d'établissement public d'enseignement supérieur, directeur général des services (SGEPES-DGS)
  • d'agent comptable d'établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP)
  • d'administrateur de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (AENESR)
  • de directeur de centre régional des œuvres universiraires et scolaires (CROUS)
 
Les interlocuteurs des Casu

Pour obtenir des informations juridiques ou conseils, les conseillers d'administration scolaire et universitaire peuvent s'adresser :

  • au directeur des ressources humaines dans leur établissement
  • à leur service gestionnaire dans leur académie
  • au ministère : bureau de l’encadrement administratif à la direction générale des ressources humaines – service de l’encadrement des ministères chargés de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
En savoir plus
Page à consulter

Personnels d'encadrement
Informations sur la carrière, les concours les postes vacants
Postes vacants d'encadrement supérieur

Site à consulter

École supérieure de l'Éducation nationale (Esen)
Formation des personnels d'encadrement de l'Éducation nationale
www.esen.education.fr

Texte de référence

Statut des personnels de l'administration scolaire et universitaire
décret 83-1033 du 03 décembre 1983

Mise à jour : septembre 2017

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires :

Les dates des vacances scolaires

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi :
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)

DISPOSITIF VIGIPIRATE
"sécurité renforcée - risque attentat "

Consignes de sécurité applicables dans les établissements relevant du ministère


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

saisir les services de l'État

Saisir les services de l'État



LABEL RESPECT ZONE CONTRE LA CYBERVIOLENCE