Les métiers de l'éducation nationale

Technicien de l'éducation nationale

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
En savoir plus
Pages à consulter
  • Division des personnels administratifs et techniques ou de la division des examens et concours de chaque rectorat liste des académies
Site à consulter

Ministère du Budget, des Comptes Publics et de la Fonction Publique.

Concours de la fonction publique de l'Etat et concours de la ville de Paris : calendrier, statuts, etc...

http://cache.media.education.gouv.fr/image/97/7/6977.jpg

www.fonction-publique.gouv.fr

 

 

Textes de référence

Décret n° 91-462 du 14 mai 1991 Dispositions statutaires applicables au corps des adjoints techniques des établissements d'enseignement du ministère de l'éducation nationale et au corps des techniciens de l'éducation nationale

Conditions d'accès aux concours, missions, évolution de carrière, rémunération des techniciens de l'éducation nationale.

Missions

Les techniciens de l'éducation nationale exercent une mission de conseil technique et d'assistance. Ils exécutent, en tant que de besoin, des interventions professionnelles directes auprès des personnels. Ils participent à la formation des adjoints techniques.

Ils peuvent également assurer l'encadrement d'un ou plusieurs groupes d'adjoints techniques des établissements d'enseignement.

Les techniciens exercent leurs fonctions dans les services académiques ou départementaux ou dans les établissements d'enseignement relevant du ministre de l'éducation nationale. Ils sont placés sous l'autorité du responsable de l'établissement ou du service auprès duquel ils sont affectés.

Conditions d'accès aux concours

Conditions générales

Candidats possédant la nationalité française
Pour être autorisés à se présenter aux concours, les candidats doivent  remplir les conditions générales fixées par l'article 5 de la loi n° 83- 634 du 13 juillet 1983 modifiée, portant droits et obligations des fonctionnaires :

  • posséder la nationalité française
  •  jouir de leurs droits civiques
  • ne pas avoir au bulletin n° 2 de leur casier judiciaire des mentions incompatibles avec l'exercice des fonctions
  • se trouver en position régulière au regard du Code du service national
  • remplir les conditions d'aptitude physique exigées pour l'exercice de la fonction compte tenu des possibilités de compensation du handicap.

Candidats ressortissants des autres États membres de l'Union Européenne ou d'un autre État partie à l'accord sur l'Espace économique européen :
Pour être autorisés à se présenter aux concours, les candidats doivent remplir les conditions générales fixées par l'article 5 bis de la loi n° 83- 634 du 13 juillet 1983 modifiée, portant droits et obligations des fonctionnaires :

  • posséder la nationalité de l'État membre dont ils sont ressortissants
  • jouir des droits civiques dans l'État dont ils sont ressortissants
  • ne pas avoir de condamnations incompatibles avec l'exercice des fonctions
  • se trouver en situation régulière au regard des obligations du service national de l'État dont ils sont ressortissants
  • remplir les conditions d'aptitude physique exigées pour l'exercice de la fonction compte tenu des possibilités de compensation du handicap.

Conditions particulières

Concours externe

  • Être titulaire d'un baccalauréat ou d'un diplôme de niveau IV ou d'une qualification reconnue équivalente.
  • Aucune condition de diplôme n'est imposée aux mères et aux pères de trois enfants et plus et aux sportifs de haut niveau.

Concours interne

  • Être fonctionnaire ou agent de l'État, des collectivités territoriales ou d'un établissement public en dépendant, militaire ou agent en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale.
  • Justifier, au 1er janvier de l'année du concours, de quatre années de services publics.

Spécialités

Les techniciens de l'éducation nationale sont recrutés dans les spécialités suivantes :

  • Informatique, bureautique et audiovisuel
  • Restauration collective
  • Equipement technique et énergie
  • Agencement et cadre de vie.

Evolution de carrière

Les techniciens de l'éducation nationale de classe normale peuvent être promus techniciens de l'éducation nationale de classe supérieure :

  • par la voie d'un examen professionnel : l'agent doit compter au moins six mois d'ancienneté dans le cinquième échelon,
  • au choix : l'agent doit avoir atteint le septième échelon de sa classe depuis au moins deux ans et doit justifier de cinq ans de services effectifs dans le corps des techniciens de l'éducation nationale.

Rémunération mensuelle brute

Les informations fournies ci-dessous ne tiennent pas compte d'éventuelles primes ou indemnités.

Technicien de l'éducation nationale de classe normale

  • Début de carrière : 1 375,19 euros
  • Milieu de carrière : 1 676,16 euros
  • Fin de carrière : 2 143,82 euros

Technicien de l'éducation nationale de classe supérieure

  • Début de carrière : 1 574,29 euros
  • Milieu de carrière : 1 847,48 euros
  • Fin de carrière : 2 264,21 euros

Mise à jour : septembre 2010

Partager cette page
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Consultez les dates des vacances scolaires.
Le calendrier scolaire

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi.
Le Bulletin officiel

Le ministère chargé de la santé vous informe

Toutes les informations sur la maladie à virus Ebola
www.ebola.sante.gouv.fr




Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

 
À la Une
Suivez-nous