Les métiers de l'éducation nationale

Le métier de médecin de l'éducation nationale

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

Les candidats au concours de médecins de l'éducation nationale peuvent consulter sur cette page les missions, conditions d'accès au concours, évolution de carrière et rémunération des personnels de ce corps

Les missions des médecins de l'éducation nationale

Les missions des médecins de l'éducation nationale sont détaillées à l'article 2 du décret portant dispositions statutaires relatives au corps des médecins de l'éducation nationale.

Les médecins de l'éducation nationale sont chargés des actions de prévention individuelle et collective et de promotion de la santé auprès de l'ensemble des enfants scolarisés dans les établissements d'enseignement des premier et second degrés de leur secteur d'intervention.

Ils réalisent le bilan de santé obligatoire lors de l'entrée à l'école élémentaire, le bilan exigé lors du passage dans le cycle secondaire et le bilan d'orientation scolaire ou professionnelle.

Ils identifient les besoins de santé spécifiques de leur secteur et élaborent des programmes prioritaires prenant en compte les pathologies dominantes et les facteurs de risques particuliers. A cet effet, ils conduisent des études épidémiologiques.

Comment devenir médecin de l'éducation nationale

Le recrutement des médecins de l'éducation nationale s'effectue par la voie :

  • d’un concours unique sur titres et travauxcomplété d'une épreuve orale ;

  • d’un concours réservé de recrutement de médecins de l'éducation nationale.

Pour concourir, il faut être titulaire d'un diplôme, certificat ou titre exigé, en application du 1° de l'article L.4111-1 du Code de la santé publique, pour l'exercice de la profession de médecin, ou être titulaire d'une autorisation individuelle permanente d'exercice de la médecine.

Pour plus de détails, voir la page : les recrutements des médecins de l’éducation nationale

 

Évolution de carrière des médecins de l'éducation nationale

Peuvent être nommés dans l'emploi de médecin de l'éducation nationale - conseiller(e) technique du groupe I :

  • Les médecins appartenant à un corps ou cadre d’emplois de fonctionnaires de l’Etat, des collectivités territoriale et des établissements publics qui en dépendent, y compris ceux visés à l’article 2 de la loi n°86-33 du 9 janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière, titulaires d’un grade d’avancement et comptant au moins douze ans de services effectifs en qualité de médecin dans l’un de ces corps, cadres d’emplois ou emplois.

  • Les fonctionnaires occupant ou ayant occupé un emploi des groupes II ou III pendant une durée d’au moins quatre ans.

Peuvent être nommés dans l'emploi de médecin de l'éducation nationale - conseiller technique du groupe II ou du groupe III :

Les médecins appartenant à un corps ou cadre d’emplois de fonctionnaires de l’État, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent, y compris ceux visés à l’article 2 de la loi n°86-33 du 9 janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière, titulaires d’un grade d’avancement et comptant au moins huit ans de services effectifs en qualité de médecin dans l’un de ces corps, cadres d’emplois ou emplois.

 

Rémunération des médecins de l'éducation nationale

La rémunération brute mensuelle du médecin de l'éducation nationale est de :

  • 3 223 euros en début de carrière
  • 4 459 euros en fin de carrière

(données au 10 décembre 2012)

Pour les médecins de l'éducation nationale - conseillers techniques classés dans les groupe I et II, la rémunération brute mensuelle en fin de carrière s'élève à 5 409,81 euros.

Indemnité de sujétions spéciales des médecins de l'éducation nationale :

  • Médecin : 4 000 euros (taux annuel)
  • Médecin - conseiller technique : de 5 000 euros à 11 000 euros (taux annuel)

 

Mise à jour : avril 2017

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Réviser le bac



Consultez les dates des vacances scolaires :

Les dates des vacances scolaires

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi :
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)

DISPOSITIF VIGIPIRATE
"sécurité renforcée - risque attentat "

Consignes de sécurité applicables dans les établissements relevant du ministère


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

saisir les services de l'État

Saisir les services de l'État



LABEL RESPECT ZONE CONTRE LA CYBERVIOLENCE