La réserve citoyenne

Qui sont les ambassadeurs de la Réserve citoyenne ?

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter

La Réserve citoyenne est soutenue par plus de trente ambassadeurs pour transmettre et faire vivre les valeurs de la République à l'École. Leur engagement se traduit par une promotion de la Réserve dans leur domaine et, notamment, une possibilité de participer à des interventions en classe. Découvrez ces partenaires. 

Les ambassadeurs nationaux de la Réserve citoyenne

Association des citoyens réservistes de l'éducation nationale (Acren)

Créée le 7 janvier 2016, l'Acren est une instance nationale relayée par des correspondants locaux, qui regroupe des réservistes inscrits au fichier de la Réserve citoyenne de l'Éducation nationale instituée le 12 novembre 2015.

Elle favorise par tout moyen l'action des réservistes aux côtés des enseignants, des personnels de l'éducation à l'École et dans le cadre d'activités périscolaires. Leur objectif est de transmettre aux élèves et de faire vivre les valeurs de la République, la laïcité et l'apprentissage de la citoyenneté.

Elle entend ainsi contribuer, aux côtés du ministère, de ses responsables et de la communauté éducative, dans le temps scolaire et périscolaire, à développer des actions, territoire par territoire, visant à promouvoir en direction des élèves, les valeurs de la République, la laïcité et l'engagement citoyen dont ils sont porteurs. Elle a le souci de voir ce dispositif monter en puissance dans les meilleures conditions possibles par une démarche nécessairement inscrite dans la durée au regard des enjeux majeurs auxquels elle entend répondre avec la mobilisation des réservistes selon leurs compétences particulières.

Association du corps préfectoral et des hauts fonctionnaires du ministère de l'Intérieur (ACPHFMI)

Logo ACPHFMI Ambassadeur réserve citoyenneDepuis 1945, l’ACPHFMI œuvre pour donner des informations aux représentants de  l'État dans les territoires sur les récentes réformes qui les concernent. L’Association compte près de 1 200 adhérents. Au sein du ministère de l’Intérieur, elle s’applique à développer un réseau d’entraide et de solidarité entre ses adhérents. L’ACPHFMI consacre par ailleurs une part importante de son activité à réaliser des études et à organiser des événements lui permettant de contribuer aux grands débats sur le rôle de l’État, et sur les missions de ceux qui le représentent. Parmi ces débats, le colloque Erignac, sur le thème de la laïcité et de sa place dans la République. Il réunit des intervenants de divers horizons.

Association de la fondation étudiante pour la Ville (Afev)

L'Afev, association de la fondation étudiante pour la Ville, est une association complémentaire de l'enseignement public. Sa création, en 1991, vient de la volonté de lutter contre les inégalités et la relégation dans les quartiers populaires en France, en créant, à côté des politiques publiques, des espaces d'engagement citoyen pour les étudiants. Elle est présente dans 330 quartiers prioritaires et organise plus d'un million d'heures d'engagement solidaire par an.


L'Afev est devenue le premier réseau d'intervention d'étudiants dans les quartiers populaires. Elle leur propose de s'engager dans des programmes d'actions éducatives telles que l'accompagnement individuel ou le volontariat en résidence.
Deux heures par semaine, tout au long de l'année scolaire, un étudiant bénévole intervient auprès d'un enfant ou d'un jeune - de 5 à 18 ans - en fragilité scolaire et sociale, en lien fort avec sa famille. Il s'agit là de l'accompagnement individuel.
Dans le cadre du programme "volontaires en résidence", des volontaires de l'Afev sont accueillis dans les établissements scolaires en zone prioritaire.

Ils :

  • favorisent l'émergence de projets avec les enfants ou les jeunes
  • développent le lien avec les territoires
  • participent à l'amélioration du climat scolaire.

En tant qu'ambassadeur, l'Afev propose aux étudiants qui ont déjà œuvré pour l'éducation dans le cadre de leur engagement Afev, de s'inscrire individuellement au sein de la Réserve citoyenne.

Association des membres de l'ordre des Palmes académiques (Amopa)

L'Amopa, Association des membres de l'ordre des Palmes académiques, est composée d'hommes et de femmes ayant reçu une Palme académique. Cette décoration récompense les services rendus à la jeunesse. Elle regroupe 23 500 adhérents répartis sur cinq continents différents. Cette association est un carrefour et un réseau de compétences et de générations. L'Amopa est ambassadeur de la Réserve citoyenne : elle contribue à faire vivre les valeurs républicaines dans les établissements scolaires.

Association des petites villes de France (APVF)

L'Association des petites villes de France fédère depuis 1990 les petites villes de 2 500 à 25 000 habitants. Elle promeut leur rôle spécifique dans l'aménagement du territoire. Elle compte aujourd'hui près de 1200 adhérents, présents dans tous les départements de France métropolitaine et d'Outre-mer.

Donner du poids aux petites villes et faire entendre leurs revendications en tenant un discours constructif : telles sont les ambitions de l'APVF, qui est ambassadeur de la Réserve citoyenne.

ATD Quart Monde

ATD Quart Monde a été créé en 1957 par Joseph Wresinski, avec les habitants d’un bidonville de Noisy-le-Grand. Son but est d’éradiquer la misère en agissant à la fois :

  • sur le terrain avec les premiers concernés pour obtenir l’application du droit
  • auprès des institutions et parlementaires, pour faire changer les lois et évoluer les pratiques
  • auprès de l’opinion publique, par des campagnes citoyennes pour faire changer le regard porté sur les plus pauvres et susciter l’engagement

Des projets pilotes sur le logement, le travail, la santé, l’éducation, etc. sont menés en lien avec de nombreux partenaires. Ces projets innovants et un travail de fond auprès des institutions ont ainsi contribué à la création de la couverture maladie universelle (CMU), du droit au logement opposable (Dalo), etc.

Présent dans plus de 30 pays, il rassemble des personnes de toutes origines et de tous milieux qui s’engagent pour bâtir une société qui respecte chacun et permette à tous de vivre dans une égale dignité.

Au niveau de l’école, ATD Quart Monde a plusieurs projets dans les quartiers - Grigny, Lille FIVES, Montpellier, Paris 18e, etc. - pour faire émerger la participation des parents dans l’école.

Les membres du réseau école - enseignants, parents, acteurs de quartier, etc. - réfléchissent à leur pratique pour faire réussir tous les enfants en développant notamment la co-éducation, en échangeant sur les différentes pédagogies, etc. Ils participent à la formation des enseignants et des acteurs de quartier à la connaissance des milieux de la pauvreté et au développement du lien avec les familles.

Les membres du mouvement interviennent dans les écoles pour faire réfléchir les enfants et les jeunes sur la pauvreté, la discrimination, etc.

ATD Quart Monde a été à l’origine du rapport du CESE "Une école de la réussite pour tous" et a participé au rapport de Jean Paul Delahaye "Grande pauvreté et réussite scolaire".

Fédération des Aroéven : associations régionales des œuvres éducatives et de vacances de l'Éducation nationale

La fédération des Aroéven représente 23 associations régionales fédérées. Il s'agit d'un mouvement d'actions et de recherches en pédagogie. Les Aroéven militent pour une éducation permanente et globale basée sur la laïcité.

Dans le cadre de ses actions, la fédération Aroéven cherche à responsabiliser, à impliquer les élèves dans les établissements et à améliorer les relations entre jeunes et adultes. Cette association propose des formations, des accompagnements de projets, des vacances et loisirs éducatifs, des publications pédagogiques. Les Aroéven interviennent sur les thématiques de lutte contre les discriminations, d'estime de soi, et d'accompagnement de projets citoyens par les jeunes.

De nombreux bénévoles sont inscrits au sein de la Réserve citoyenne. Les Aroéven proposent aux rectorats d'accueillir dans leurs associations les réservistes qui souhaitent s'engager dans leurs projets. En plus d'intervenir auprès d'un groupe d'élèves, le réserviste peut accompagner la dynamique d'un projet d'équipe ou de jeunes collégiens ou lycéens.

Les Aroéven développent des actions auxquelles les réservistes peuvent participer afin de se préparer aux missions susceptibles d'être accomplies dans le cadre de cet engagement.

Camp des Milles, musée d'Histoire et des sciences de l'Homme

Seul grand camp français d’internement et de déportation encore intact et accessible au public, le Camp des Milles est aujourd’hui un musée d’Histoire et des sciences de l’Homme innovant et unique en France. Il permet de comprendre comment les discriminations, les racismes, l’antisémitisme et les extrémismes peuvent mener au pire.

Des analyses pluridisciplinaires et des clés de compréhension scientifiques qui peuvent aider à agir au présent contre ces intolérances sont apportées.

C’est un lieu citoyen, tourné vers l’enseignement de la fraternité, le vivre ensemble et le respect de l’autre.

Le Site-Mémorial a été conçu principalement pour les jeunes non seulement comme un musée d'histoire et un lieu de mémoire préservé, mais aussi comme un espace de culture patrimoniale et artistique et comme un "musée d'idées", un laboratoire innovant dans son contenu comme dans ses dispositifs pédagogiques. Il fournit, sur un lieu de mémoire, des repères pluridisciplinaires et des clés de compréhension qui peuvent aider à être vigilant et à réagir à temps face aux crispations identitaires et aux extrémismes.

Son action éducative et culturelle est destinée à renforcer la vigilance et la responsabilité des citoyens face au racisme, à l'antisémitisme et à tous les fanatismes :

  • en s'appuyant sur l'histoire de la Shoah et les crimes de masse commis pendant la Seconde Guerre mondiale, ainsi que sur les résistances à ces crimes
  • en tirant parti des acquis scientifiques permettant de comprendre, dans un but de prévention, les processus individuels et collectifs qui peuvent conduire à ces crimes, ainsi que ceux qui permettent de s'y opposer

La Fondation du Camp des Milles s’engage à promouvoir et à valoriser les actions de la Réserve citoyenne.
Ce partenariat se traduit par :

  • un engagement des personnels de la Fondation à participer aux actions menées par la Réserve citoyenne
  • la mise à disposition des outils de compréhension permettant de combattre l’antisémitisme, les racismes et les extrémismes à destination du public scolaire et des jeunes notamment dans le cadre de l’éducation formelle et informelle
  • la mise en place de formations auprès des personnels de l’Éducation nationale
  • la promotion des actions de la Réserve citoyenne via les outils de communication de la fondation
  • la mise en place d’un dispositif de labellisation permettant à des structures de l’Éducation privées ou publiques, de mobiliser des citoyens ou des jeunes dans des projets d’action de lutte contre les extrémismes, les discriminations, les racismes et l’antisémitisme

Mémorial du camp de Rivesaltes

Logo Camp de RivesaltesCe lieu chargé d’histoire a servi de base à de nombreux événements de l’histoire contemporaine, de la guerre d’Espagne à la guerre d'Algérie, en passant par la Seconde guerre mondiale. Situé dans les Pyrénées-Orientales, le camp de Rivesaltes est unique en France. Il retrace l'histoire des déplacements forcés de plus de 50 000 personnes déclarées "indésirables" qui  y ont été internées ou y ont vécu entre janvier 1941 et novembre 1942, entre 1945 et 1947, entre 1962 et 1966.

Le site a été conçu à l’origine comme camp militaire : l’histoire de Rivesaltes a été ponctuée par des périodes où le lieu est revenu à sa vocation initiale. C'est le cas notamment entre 1947 et 1962, et à partir de mars 1966, où après le départ des harkis et des dernières familles de militaires guinéens,  l'armée récupère le camp pour en faire le siège du centre mobilisateur du département et pour y entraîner les appelés du contingent.

L’accompagnement des publics, et plus particulièrement des jeunes publics, est un axe prioritaire du Mémorial. Porteur de valeurs humanistes, ce lieu se veut être, notamment pour les enseignants, les éducateurs et les jeunes publics, un lieu qui crée du sens et met en perspective l’histoire et les mémoires qui l’habitent en résonance avec le monde d’aujourd’hui. Toute l’année, le service de médiation du Mémorial élabore des visites accompagnées, des ateliers en partenariat avec les enseignants, éducateurs et animateurs au sein du Mémorial ou hors les murs.

Inauguré en octobre 2015, le Mémorial du camp de Rivesaltes s’est engagé comme ambassadeur de la réserve citoyenne. Cet engagement se traduit par une valorisation des actions de la Réserve citoyenne et une participation aux différents événements organisés à ce propos.

Centre Pompidou

Logo du Centre Pompidou

Le Centre Pompidou conserve la plus importante collection d'art moderne et contemporain d'Europe. Fort de ce patrimoine, il a pour objectif de rendre accessible au plus grand nombre cette richesse commune en encourageant la rencontre avec la création moderne et contemporaine sous toutes ses formes et l'expérimentation afin de stimuler les sens et l'esprit.

En tant qu'ambassadeur, le Centre Pompidou s'engage non seulement à promouvoir et à valoriser l'investissement de ses membres en qualité de réserviste, mais aussi à favoriser l'émergence de projets au service des élèves associant des réservistes de l'Éducation nationale en prenant les engagements suivants :

  • le Centre Pompidou poursuivra son engagement et réaffirmera son rôle de médiateur envers les réservistes et les enseignants en organisant des rencontres trimestrielles sous la forme de formations en ateliers sur des thématiques issues conjointement de la Réserve citoyenne, en lien avec les programmes scolaires.
  • le service de médiation culturelle proposera des kits de ressources pédagogiques liés à ces thématiques, accessibles sur le site du Centre Pompidou. Pour un accompagnement plus spécifique, le Centre Pompidou mettra à disposition pour les enseignants sur Éduthèque, dans un onglet spécifique à la Réserve citoyenne, des dossiers de ressources sur les thématiques de la Réserve citoyenne.
  • le Centre Pompidou s'engage à mettre en place une tarification spécifique
  • etc.

Conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs (CDEFI)

La Conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs (CDEFI) représente l'ensemble des directeurs des établissements ou composantes d'établissements publics et privés habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé. Cette organisation a pour mission de représenter les écoles d'ingénieurs et les universités de technologie auprès de l'État, de l'Union européenne et des organisations internationales.

Au nom des écoles d'ingénieurs, la CDEFI formule des vœux, bâtit des projets et rend des avis motivés sur des questions relatives à l'Enseignement supérieur et à la Recherche. Sa vocation première est de promouvoir l'ingénieur en France, en Europe et dans le monde.

Centres d'entraînement aux méthodes d'éducation active (Ceméa)

Depuis plus de 70 ans, les Ceméa sont porteurs d'une large expérience sociale et collective qui s'appuie sur les méthodes de l'éducation active. Pour partager ces idées avec le plus grand nombre, le Ceméa met en place des formations. Les Ceméa se revendiquent aussi comme un mouvement de recherche et de rencontre. C'est pour cette raison que sont :

  • - organisées des manifestations publiques
  • - publiés des contenus écrits, audiovisuels pour diffuser leurs réflexions.

Confédération des maisons des jeunes et de la culture en France (CMJC)

Les maisons des jeunes et de la culture (MJC) permettent l'accès à la culture et à l'éducation. Ces structures ont pour mission d'animer des lieux d'expérimentation et d'innovation sociale. L'objectif premier des acteurs de la CMJC est de favoriser l'autonomie et l'épanouissement des personnes.

Par ces actions, les membres de la CMJC espèrent construire une société plus solidaire en encourageant l'initiative, la prise de responsabilité et la pratique citoyenne.

La CMJC est ambassadeur de la Réserve citoyenne.

Conférence des présidents d'université (CPU)

Les dirigeants des universités et établissements supérieurs et de recherche sont rassemblés dans cette association pour porter la voix et les valeurs des universités dans le débat public.

Force de proposition et de négociation, la CPU réagit aux évolutions du monde de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Elle propose également des éléments de transformation. La CPU a également un rôle de soutien aux présidents dans leurs missions de promotion de l'université française, de ses valeurs en France et à l'étranger.

La CPU est organisée en commissions et comités :

  • formation et insertion professionnelle
  • recherches et innovation
  •  vie étudiantes et aides sociales
  • moyens et personnels
  • etc.

S'engager à promouvoir la Réserve citoyenne auprès de ses membres et du grand public fait partie des engagements de cet ambassadeur. La CPU inscrit cette initiative dans la continuité des actions qu'elle développe.

Centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires (Crous)

Améliorer les conditions de vie de plus de deux millions d'étudiants et leur donner les mêmes chances d'accès et de réussite dans l'enseignement supérieur font partie des objectifs des Crous. Il existe 28 Crous en France et un Cnous, c'est-à-dire un centre national qui harmonise le fonctionnement des centres régionaux.

Le Crous propose des services pensés pour faciliter la vie quotidienne des étudiants : aides financières, logement, restauration, accompagnement dans la recherche d'emploi, accès à la vie culturelle, etc.

Le réseau des Crous est ambassadeur de la Réserve citoyenne. Cet engagement se traduit notamment par une promotion de la Réserve citoyenne auprès des étudiants. Plus largement, les Crous s'engagent à faire connaître la Réserve à l'ensemble de la communauté universitaire avec laquelle ils sont quotidiennement en contact.

Fédération des délégués départementaux de l'Éducation nationale (FDDEN)

Désigné par le directeur académique des services de l'Éducation nationale, le délégué départemental de l'Éducation nationale (DDEN) est un acteur de l'École de la République.

Les missions du DDEN sont diverses. Il s'engage notamment à participer aux travaux du conseil d'école et à visiter régulièrement l'école à laquelle il est affecté. Il doit également témoigner un attachement aux principes de laïcité, fondés sur la liberté de conscience, l'égalité et le respect des autres. La FDDEN est ambassadeur de la Réserve citoyenne.

La FDDEN invite ses adhérents à rejoindre la Réserve citoyenne et communique de manière régulière à ce sujet. Des ateliers liés à la Réserve citoyenne sont également organisés lors des événements organisés par la fédération. Ambassadeur de la Réserve citoyenne, la FDDEN a été sollicitée pour plusieurs interventions.

L'école nationale d'administration (ENA)

L'école nationale d'administration (ENA) existe depuis 1945. Démocratiser l'accès à la haute fonction publique et professionnaliser la formation des hauts fonctionnaires font partie des principes fondateurs de l'école nationale d'administration (ENA).

Les missions de l'ENA sont diverses :

  • le recrutement et la formation initiale des hauts fonctionnaires français et étrangers
  • la formation continue et le perfectionnement de fonctionnaires français et étrangers, dans le cadre de sessions de courte ou de longue durée
  • les relations européennes et internationales bilatérales et multilatérales en matière de gouvernance publique et d'administration
  • la formation aux questions européennes et la préparation aux concours d'entrée dans les institutions européennes

L'ENA est ambassadeur de la Réserve citoyenne. Elle s'est engagée à promouvoir la Réserve auprès de tous ses membres. Par ce dispositif, certains élèves de l'ENA sont également amenés à intervenir en classe dans le cadre de la Réserve citoyenne.

Fédération des Associations de Marins et Marins Anciens Combattants (Fammac)

La Fédération des associations de marins et de marins anciens combattants (Fammac) crée un lien entre les marins de tous horizons, qu'ils soient encore navigants ou qu'ils aient cessé leur activité en mer. Partager leur vécu, défendre leurs valeurs et promouvoir l'image de la marine française font partie des objectifs premiers des adhérents à la Fammac.

Cette fédération, qui rassemble plus de 400 associations de marins, a également pour intention d'entretenir la mémoire marine : membre de plusieurs groupements d'anciens combattants, elle participe à l'organisation de nombreuses cérémonies commémoratives.

La Fammac propose également aux jeunes une assistance pour favoriser leur insertion dans la marine. La Fammac est ambassadeur de la Réserve citoyenne. Cet engagement se traduit par une valorisation des actions de la Réserve citoyenne et une participation aux différents événements organisés à ce propos.

La Fédération nationale des Francas

Les Francas réunissent 3000 collectivités locales sur l'ensemble du territoire français. Depuis 1944, cette fédération rassemble des hommes et des femmes préoccupés par l'émancipation sociale des enfants et des jeunes. Ses intentions sont à la fois éducatives, sociales et culturelles. Les 50 000 bénévoles sont mobilisés au quotidien pour promettre un accès à une citoyenneté active. L'éducation est conçue à la fois comme un projet favorisant la réussite scolaire et l'insertion volontaire dans la société.

Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF)

logo FNSPFChef d’orchestre d’un réseau associatif unique, la fédération nationale des sapeurs-pompiers de France travaille au quotidien pour plus d’ouverture, de solidarité et de reconnaissance pour les soldats du feu.
Avec au compteur près de 270 000 adhérents, elle est la seule association rassemblant la quasi-totalité des sapeurs-pompiers civils, sans distinction de catégorie ou de grade. Son action auprès des pouvoirs publics vise notamment à transmettre les valeurs de la profession de sapeurs-pompiers : l’engagement, l’altruisme, le courage et la solidarité. Elle agit à travers des manifestations sportives ou en enseignant le secourisme, via des ateliers pratiques de sensibilisation : gestes qui sauvent, sécurité incendie, etc.

Femmes de l'Intérieur

Femmes de l'Intérieur

Femmes de l’Intérieur rassemble depuis 2013 les femmes en responsabilité du ministère, dans la diversité de ses corps :

  • les hautes fonctionnaires : inspectrices de l'administration, préfètes, sous-préfètes, administratrices civiles
  • les conseillères d'administration de l'Intérieur et de l'outre-mer, les directrices de service et les attachées hors-classe
  • les officières supérieures de la gendarmerie nationale
  • les officières supérieures de la sécurité civile
  • les commissaires de police
  • les ingénieures des systèmes d'information et de communication (SIC)
  • les ingénieures de la police technique et scientifique (PTS)
  • les contractuelles de haut niveau

Plus de 300 femmes, de tous les âges, de toutes les composantes, de France métropolitaine jusqu'en outre-mer, ont adhéré sur les 1100 cadres les plus élevées.

L'association a pour objectifs de :

  • resserrer les échanges entre cadres du ministère notamment intergénérationnels, promouvoir l'entraide et l'enrichissement professionnel commun
  • jouer un rôle d'alerte et de réflexion sur les mesures en faveur de la parité
  • contribuer à la dynamique d'égalité femmes-hommes, comme force de proposition à la modernisationdu ministère
  • contribuer à la visibilité des compétences et de l'expertise des femmes du ministère
  • aider à l'affirmation des ambitions professionnelles individuelles
  • établir et animer des relations avec d'autres réseaux privés et publics, européens et internationaux

Le Haut Conseil à l'Égalité entre les femmes et les hommes

Réserve citoyenne - Logo du HCE

Le Haut Conseil à l'Égalité (HCE) est l'instance nationale consultative indépendante chargée des droits des femmes et de la promotion de l'égalité des sexes. Il a été inscrit dans la loi relative à l’égalité et à la citoyenneté du 27 janvier 2017 qui lui confie une nouvelle mission : établir un rapport annuel sur l’état du sexisme en France.

Le HCE a pour mission d’assurer la concertation avec la société civile et d’animer le débat public sur les grandes orientations de la politique des droits des femmes et de l’égalité. Il contribue également à l’évaluation des politiques publiques qui concernent l’égalité entre les femmes et les hommes en évaluant les impacts des lois, et en formulant des recommandations et avis.

Le Haut Conseil peut être saisi par le ou la Premier(e) ministre ou la ou le ministre des droits des femmes et s’auto-saisir de toute question de nature à contribuer à ses missions.

Le Haut Conseil à l'Égalité entre les femmes et les hommes est composé de personnalités issues de tous les horizons qui apportent leur regard et leur expertise :

  • 13 personnalités qualifiées
  • 10 chercheur(euse)s et expert(e)s
  • 13 haut.e.s fonctionnaires à l’égalité entre les femmes et les hommes
  • 10 représentant.e.s d’associations
  • 7 représentant(e)s de l’État
  • 7 membres de droits
  • 11 élu(e)s

Initiadroit

Initiadroit est une association d'avocats bénévoles reconnue d'utilité publique. Sa mission première est de sensibiliser les élèves à l'importance du droit dans les relations sociales et à leur statut de citoyen.

Grâce à une convention signée en 2008 avec les ministères de l'Éducation nationale et de la Justice, les avocats interviennent dans les établissements qui le souhaitent, dans le cadre des cours d'enseignement moral et civique. Ils sensibilisent les élèves au raisonnement juridique et suscitent un dialogue direct avec eux.
Diverses thématiques correspondant aux programmes officiels sont régulièrement évoquées : les discriminations, l'usage d'internet, la vie en entreprise, les violences, les grands principes de la République et de la justice. La méthode Initiadroit part d'exemples de la vie réelle tirés de décisions judiciaires, ce qui rend l'intervention vivante, concrète et interactive.

Initiadroit ne dispense pas des cours de droit, mais met le droit à la portée des jeunes de la 6ème à la Terminale, en adaptant au niveau des élèves, le vocabulaire et les problématiques étudiées.

Ainsi, les élèves s'approprient le droit, en comprennent le sens, la finalité de la Justice, et son omniprésence dans leur vie quotidienne. L'association Initiadroit s'engage à promouvoir et valoriser la Réserve citoyenne auprès de tous les citoyens ou futurs citoyens. Cette valorisation est effectuée lors de ses interventions dans les différents établissements scolaires et supérieurs, et organismes divers.

La Coupe nationale des élèves citoyens est organisée par l'association Initiadroit, avec le soutien du ministère de l'Éducation Nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, ainsi que du ministère de la Justice. Collégiens et lycéens peuvent participer à ce concours organisé tous les deux ans.

Coupe nationale des élèves citoyens

L'Institut de l'Engagement (IDE)

L'Institut de l'Engagement repère des jeunes ayant montré des qualités remarquables pendant une mission d'intérêt général. Lorsque ces jeunes ne disposent pas de diplômes, ou de réseaux pour mener à bien un projet d'avenir à la hauteur de leur potentiel, l'Institut de l'Engagement est là pour les encourager.
Avec l'appui de plus de 300 partenaires (établissements d'enseignement, entreprises, associations, fondations, collectivités, etc) l'Institut leur ouvre des portes, leur apporte un accompagnement personnalisé et un soutien financier. Il leur permet de suivre une formation, de trouver un emploi ou de créer une activité. 

L'Institut prépare ainsi une nouvelle génération de responsables éclairés, porteurs de valeurs d'engagement et de citoyenneté.

Les lauréats de l'Institut ont entre 16 et 29 ans, ont tous types de bagage scolaire ou social, et portent leurs projets dans toute la France.

L'Institut de l'Engagement s'engage à promouvoir et valoriser la Réserve citoyenne auprès de tous les citoyens lors de ses campagnes, et particulièrement ses lauréats et les membres de son réseau.

Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra)

Lutter contre les discriminations raciales et antisémites : tel est l'objectif de la Licra. Pour combattre toutes les formes de racisme, elle fournit une aide juridique et morale aux victimes et les informe concernant leurs droits.

Grâce à ses bénévoles, la Licra est présente sur le terrain dans toutes les régions de France. L'éducation est considérée comme l'une des missions principales de la Licra : "c'est en éduquant les jeunes à devenir des citoyens responsables et conscients des dangers du racisme et de l'antisémitisme, en leur enseignant les valeurs républicaines que notre société favorise la mixité sociale et le vivre-ensemble".

En 2015, plus de 28 000 jeunes ont rencontré un membre de la Licra au cours des 1 100 interventions organisées. Depuis sa création en mai 2015, la Licra est ambassadeur de la Réserve citoyenne. Ce partenariat se traduit par un engagement personnel de la part de ses membres.

La ligue de l'enseignement

La ligue de l'enseignement réunit des hommes et des femmes qui agissent au quotidien pour faire vivre la citoyenneté, favoriser l'accès à l'éducation, à la culture, aux loisirs ou au sport pour tous. Des centaines de milliers de bénévoles et plusieurs milliers de professionnels se mobilisent, partout en France. La ligue de l'enseignement travaille avec 30 000 associations locales et  avec un important réseau d'entreprises de l'économie sociale.

La ligue propose des ressources, un accompagnement et une formation nécessaires pour concrétiser des initiatives et des projets.

Ambassadeur de la Réserve citoyenne, la ligue de l'enseignement promet de continuer à mobiliser les citoyens en faveur de l'école publique. L'accompagnement des citoyens, des réservistes et des équipes éducatives des établissements scolaires fait partie des engagements de la ligue de l'enseignement à l'égard de la Réserve citoyenne.

Mémorial de la Shoah

Logo Mémorial de la ShoahActif dans les domaines de la recherche, de la documentation, de la pédagogie, des activités culturelles et de la valorisation des lieux de mémoire, le Mémorial de la Shoah abrite 40 millions de documents d’archives. La déportation et le génocide des Juifs en Europe pendant cette période de l’histoire occultés après-guerre conduisent dans les années 1940 à l’effusion d’une mémoire juive militante. Le Mémorial naît en 1956. Il s’est agrandi en 2005, et a  notamment vu la création du Mémorial de la Shoah, situé à Paris.

Dans cette volonté d’enseigner et de transmettre aux jeunes générations, le Mémorial de la Shoah agit sur le terrain depuis les années 2000. Des équipes pédagogiques se déplacent pour animer des ateliers dans les établissements. À l’international, le Mémorial fait également voyager certaines de ses expositions et organise des actions de formation et des séminaires pour les enseignants et les étudiants afin d’effectuer un travail de prévention face au racisme, aux haines et aux génocides.

Chaque année, le Mémorial organise des voyages d’études à Auschwitz-Birkenau en Pologne. Ces derniers s’ouvrent aussi bien aux groupes scolaires qu’aux particuliers. Le Mémorial apporte son aide et ses conseils pour monter, à la demande, des projets vers l’ensemble des lieux de mémoire de la Shoah, en France et à l’étranger.

En se portant volontaire dans la Réserve citoyenne, le Mémorial s’engage à faire connaître l’histoire de la Shoah, à aider les personnels de l'Éducation nationale dans la transmission de cette mémoire de façon à ce que les jeunes puissent en faire un élément fort des valeurs qui constitueront leur vie de futurs citoyens : rejet de la haine et de la barbarie, lutte contre l'antisémitisme, valeurs qui sont rappelées dans le triptyque républicain : Liberté, Égalité, Fraternité.

Mutuelle générale de l'éducation nationale (MGEN)

La MGEN est un acteur majeur de la protection sociale. Aujourd'hui, près de quatre millions de personnes sont protégées par cette mutuelle.

Depuis sa création en 1946, la MGEN est le régime obligatoire d'assurance maladie des professionnels de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Référencée depuis 2008 en tant qu'organisme complémentaire santé et prévoyance des personnels de ces ministères, la MGEN propose une gamme d'offres élargie.

La MGEN s'engage pour la laïcité. Des discussions sur la question ont eu lieu à l'occasion des Assises et assemblées générales MGEN.

Office central de la coopération à l'école (OCCE)

L'office central de la coopération à l'école (OCCE) se définit comme un mouvement pédagogique. Les 55 000 bénévoles engagés dans cette association mettent en œuvre une philosophie éducative basée sur des valeurs de solidarité, de respect des identités, de partage, et de responsabilité.

Les actions réalisées par cette structure sont variées. En effet, elles concernent les domaines liés aux sciences, à la littérature, à la culture artistique dans son ensemble, à l'éducation citoyenne, etc. Afin d'installer ces initiatives dans la durée, cette association propose des supports pédagogiques aux enseignants de l'Éducation nationale. La coopérative scolaire OCCE permet de gérer l'argent éventuellement nécessaire à la réalisation de ces projets en y associant les élèves qui vivent ainsi un engagement associatif et citoyen.

En raison des valeurs de solidarité que l'OCCE propose, elle est un ambassadeur de la Réserve citoyenne. Ce partenariat se traduit par un engagement personnel des adhérents de l'OCCE au sein de la Réserve.
Une valorisation systématique de la Réserve citoyenne est aussi effectuée dans les diverses campagnes de communication. Cette fédération regroupe 102 associations départementales qui rayonnent auprès de 90% des écoles primaires et auprès des établissements de l'enseignement secondaire.

Le musée de l'histoire de l'immigration

Le musée de l'histoire de l'immigration est aménagé dans le palais de la Porte Dorée. Entretenir la mémoire, rassembler et rendre accessibles des éléments relatifs à l'histoire de l'immigration en France constituent les missions de ce musée. Parmi elles, celle de reconnaitre les parcours d'intégration des populations immigrées dans la société française.

Il s'agit du seul musée national consacré à l'histoire et aux cultures de l'immigration en France.

L'exposition permanente "Repères" présente cette histoire migratoire. Les points de vue historiques, anthropologiques et artistiques sont croisés. Le musée propose également des expositions temporaires, des conférences, des concerts, du cinéma, du théâtre, etc. Le musée de l'histoire de l'immigration est ambassadeur de la Réserve citoyenne.

Prévention MAIF

L'association Prévention MAIF a été créée en 1980 par la MAIF. Association loi 1901, reconnue d'intérêt général, elle a pour vocation de mener des actions de prévention des risques.

Une convention nationale a été signée en juillet dernier entre la ministre chargée de l'Éducation nationale et le président de Prévention MAIF, Thierry Monminoux. L'objectif est que les antennes départementales Prévention MAIF - une centaine en France - puissent intervenir comme ambassadeurs de la réserve citoyenne sur différents thèmes, dans tous les établissements scolaires qui en font la demande.

Réseau français des villes éducatrices (RFVE)

Depuis sa création, le RFVE œuvre pour partager les bonnes pratiques et s'impliquer dans le parcours éducatif des enfants et des jeunes, parallèlement aux apprentissages scolaires.

Aujourd'hui, 129 collectivités se retrouvent au sein du réseau français des villes éducatrices pour partager, échanger et construire ensemble des politiques éducatives innovantes.

Dès le lancement de la Réserve citoyenne en mai 2015, le RFVE a immédiatement répondu présent pour soutenir cette initiative. En effet, les élus du RFVE s'engagent au quotidien dans leurs villes pour que vivent les valeurs de la République.

Ils impulsent et soutiennent l'intervention d'élus aux côtés des enseignants, des personnels de l'éducation et dans le cadre d'activités périscolaires. Des thématiques comme la laïcité, l'apprentissage de la citoyenneté, la connaissance des institutions et le rôle de l'élu sont abordées.
Dans sa démarche partenariale, le RFVE souhaite que la Réserve citoyenne soit un véritable outil au service des politiques éducatives locales.

Solidarité laïque 

Pour Solidarité laïque, l'éducation est d'abord un droit fondamental. Elle est aussi la clé du développement humain et social et un levier pour lutter contre les injustices et l'intolérance. Chemin qui mène à la liberté individuelle et collective, elle pose les fondements du vivre ensemble dans le respect des convictions de chacun.

Solidarité laïque agit dans une vingtaine de pays :

  • parrainage éducatif
  • soutien à des microprojets et à des centres éducatifs
  • programmes pluri-acteurs fédérant des acteurs locaux autour du développement d'une éducation de qualité
  • etc.

Ses modes d'action sont variés et complémentaires.

En France, Solidarité laïque lutte contre les discriminations, notamment par le soutien aux vacances. Elle développe aussi des actions d'éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale et intervient dans plusieurs centaines de structures éducatives.

Elle met à disposition des éducateurs des outils de compréhension de la situation de l'éducation dans le monde et propose des modes d'engagement concrets : les campagnes "Pas d'éducation, pas d'avenir", la campagne "La rentrée solidaire - Un cahier, un crayon". Solidarité laïque anime également des conférences sur le droit des enfants, la laïcité, le vivre-ensemble, et propose des supports pédagogiques pour lutter contre les discriminations.

Elle est disponible pour les enseignants motivés qui souhaitent travailler avec elle. Pour toutes ces raisons et actions menées, Solidarité laïque est ambassadeur de la réserve citoyenne.

Société nationale d’entraide de la médaille militaire (Snemm)

Connue sous le nom de "médaille des braves" et autrement nommée "le bijou de l’armée", la médaille militaire est la première décoration militaire française. Créée le 22 janvier 1852 par Louis-Napoléon Bonaparte, cette décoration prestigieuse récompense les soldats et sous-officiers, mais également, à titre exceptionnel, les généraux ayant commandé en chef devant l’ennemi. Des personnalités telles que le Maréchal Foch, Winston Churchill ou encore Jean Moulin l’ont reçue.
La Snemm, berceau associatif de la médaille militaire, a, pour sa part, été fondée en 1904.

En sa qualité d’ambassadrice de la Réserve citoyenne, elle est un maillon de la chaîne d’intervenants extérieurs dédiée à l’éducation citoyenne des jeunes générations. Elle s’engage au service de l’École de la République, afin de véhiculer ses valeurs par des actions concrètes :

  • partager des expériences via des témoignages sur diverses thématiques
  • concourir à la mise en place de projets de classes
  • participer aux activités périscolaires

Union nationale des associations familiales (Unaf)

L'Unaf est l'institution officielle de représentation des familles françaises ou étrangères vivant en France.
Ses missions sont diverses. La plupart est liée à la représentativité de ces familles au sein des pouvoirs publics. En effet, les membres de l'Unaf travaillent pour donner avis aux pouvoirs publics, gérer les services familiaux confiés par ces mêmes instances et représenter officiellement l'ensemble de ces familles auprès des administrations.

En cas de besoin, l'Unaf exerce également une action civile devant les juridictions pour défendre les intérêts matériels et moraux des familles.

Les services de ce réseau s'adressent donc aux pouvoirs publics mais également aux associations familiales et aux familles directement.

Union Nationale des Associations de Déportés, Internés et Familles de Disparus (Unadif)

logo UNADIFAssociée à la Fédération Nationale des Déportés et Internés de la Résistance (FNDIR) pour constituer l’Unadif-FNDIR, le groupement vise à perpétuer la mémoire de la Résistance, née de l'Appel du Général de Gaulle du 18 juin 1940, et de la Déportation durant la seconde Guerre Mondiale.

À ce titre, l’Unadif est un partenaire reconnu de l’Éducation nationale, en particulier dans le cadre du Concours National de la Résistance et de la Déportation.

Forte de 7 500 adhérents, l’Unadif s’engage ainsi à promouvoir et à amplifier l’engagement de ses membres dans la Réserve citoyenne de l’Éducation nationale, et les interventions de ses membres à l’école, aux côtés des enseignants ou dans le cadre d’activités périscolaires.

Unicef

L'Unicef, fonds des Nations unies pour l'enfance, promeut et défend les droits de l'enfant partout dans le monde, en partenariat avec les États, comme avec les acteurs du secteur privé. Les équipes de l'Unicef interviennent dans 190 pays et territoires à travers des programmes de développement et des opérations d'urgence humanitaire. Sauver, protéger et éduquer les enfants de 0 à 18 ans, en particulier les plus vulnérables, sont les trois grands piliers de leur action.

L'Unicef France a pour mission particulière de veiller à la bonne application de la Convention relative aux droits de l'enfant (CIDE) sur le territoire national, de soutenir les programmes internationaux de l'Unicef à travers la mobilisation de ressources et de représenter l'organisation auprès des pouvoirs publics.

En tant que garant de la bonne application de la CIDE sur le territoire national, l'Unicef France, via son réseau de villes amies des enfants, de ses comités territoriaux, de ses jeunes engagés en service civique et de son partenariat avec le ministère chargé de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur, sensibilise le plus d'enfants possible aux droits de l'enfant dans le monde.

Cette mission auprès du public scolaire s'insère parfaitement dans le cadre de la Réserve citoyenne :

  • apprendre ses droits et ceux d'autrui
  • améliorer le climat scolaire
  • s'engager en faveur de la solidarité internationale
  • éveiller les futurs citoyens aux enjeux du monde

Ville de Strasbourg

Strasbourg a une histoire bimillénaire. Située au cœur de l’Europe rhénane, sa culture a des influences germaniques et latines. La septième ville de France est, avec Genève et New York, l’une des trois capitales internationales sans être capitale d’État.

Strasbourg est le siège de nombreuses institutions européennes. Elle accueille le Parlement européen, le Conseil de l'Europe, la Cour européenne des droits de l'Homme, le secrétariat général de l'Assemblée des régions européennes, le Centre européen de la Jeunesse, le médiateur européen, etc.

La vocation de ville de dialogue de Strasbourg se confond avec celle de capitale européenne : colloques, congrès, dialogues interreligieux et œcuméniques, Forum mondial de la Démocratie, Forum européen de bioéthique, etc. Autant de rendez-vous dont se saisissent les citoyens et qui identifient Strasbourg comme un centre de référence et d’excellence en matière de débat.

L’engagement de Strasbourg dans la Réserve citoyenne est d’abord celui de son Maire, Roland Ries qui reçoit depuis des années des classes en mairie ou se déplace dans des établissements pour dialoguer avec les élèves. C’est donc tout naturellement qu’il s’est porté volontaire pour intégrer la Réserve citoyenne, dans la continuité la Conférence citoyenne qu’il a initiée à Strasbourg en janvier 2015.

Suite à l’émotion suscitée par les attentats, Roland Ries avait en effet souhaité ouvrir à Strasbourg des espaces de dialogue, mais aussi et surtout de rassembler les gens et de faire des propositions, afin d’aller plus loin que l’émotion. La Réserve citoyenne est l’un de ces moyens pour aller plus loin.

C’est ainsi que, pour la première fois en France, une collectivité locale a signé avec la ministre chargée de l’Éducation nationale en juin 2016 une convention faisant de Strasbourg une "Ambassadrice de la réserve citoyenne". La Ville de Strasbourg se veut ainsi un relais du dispositif de la Réserve citoyenne et s’engage à la développer sur son territoire.

Les ambassadeurs académiques de la Réserve citoyenne

Institut régional d'administration de Lyon

1 ambassadeur académiqueL’IRA de Lyon est un établissement public administratif de l'État sous tutelle de la DGAFP, situé à Villeurbanne.

Avec ses quatre homologues de Bastia, Lille, Metz et Nantes, il recrute et forme la quasi-totalité les attachés d'administration de l’État ensuite affectés en administration centrale ou déconcentrée, ou encore dans les universités, les lycées ou les collèges. Les attachés constituent l’encadrement d’administration générale de l’État.

L'IRA de Lyon apprend à ses élèves en formation à devenir pleinement cadres de l’État en leur rappelant qu’un attaché est d’abord un citoyen, ancré sur son territoire, en lien avec la société civile.   

L’IRA de Lyon s’investit ainsi depuis quelques années dans de nombreuses actions en ce sens et le dispositif de la réserve citoyenne en est un brillant exemple.

L’IRA de Lyon a signé le 4 septembre 2015 la toute première convention "ambassadeur de la réserve citoyenne de l’Éducation nationale" en présence de la ministre. Depuis, certains élèves sont intervenus en tant que réservistes auprès des établissements scolaires et ont même contribué à la valorisation de ce dispositif, comme lors d’un entretien dans une émission télévisée dédiée à la réserve citoyenne.  

Les prochaines rencontres de l’engagement et de la citoyenneté organisées fin février 2017 seront l’occasion pour l’IRA de pérenniser ses actions citoyennes. Une table ronde sera organisée à cette occasion avec le président de l’Association des citoyens réservistes de l'Education nationale (ACREN).



Toute l'information sur la Réserve citoyenne
  • Qu'est-ce que la Réserve citoyenne ?Logo de la Réserve citoyenne
  • La Réserve citoyenne et vous
  • Ils font partie de la Réserve citoyenne, ils témoignent
  • L'actualité de la Réserve citoyenne
  • La Réserve citoyenne : les reportages vidéos
  • Les ambassadeurs de la Réserve citoyenne

La Réserve citoyenne

Mise à jour : avril 2017

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est officiel

Réviser le bac



Consultez les dates des vacances scolaires :

Les dates des vacances scolaires

Consultez les textes réglementaires publiés chaque jeudi :
Le Bulletin officiel
Le Bulletin officiel (Le B.O.)


Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services en ligne de l'Éducation nationale

saisir les services de l'État

Saisir les services de l'État



LABEL RESPECT ZONE CONTRE LA CYBERVIOLENCE