Annuler

*Tous les champs sont obligatoires

Fermer
Fermer

Vous devez mettre à jour la version de votre Adobe Flash Player pour regarder cette vidéo.
Téléchargez-le sur Adobe

Fermer

Le renforcement de l’éducation artistique, culturelle et scientifique

  1. Diminuer la taille du texte
  2. Augmenter la taille du texte
  3. Imprimer la page
  4. Télécharger le pdf

17 000

c’est le nombre d’enseignants en arts plastiques, éducation musicale, métiers des arts, de l’artisanat et des arts appliqués

Le renforcement de l'éducation artistique, culturelle et scientifique

Constat

L’art et la culture – y compris la culture scientifique et technique – sont de puissants vecteurs de liberté, d’émancipation individuelle et d’intégration sociale. C’est pourquoi l’École doit contribuer à faire découvrir aux élèves la variété des richesses culturelles et, plus encore, à éveiller leur sensibilité artistique et créatrice. Sans quoi, la seule prise en charge par les familles ou le monde associatif est facteur d’importantes inégalités.

À l’heure actuelle, l’éducation culturelle ne parvient pas toujours à atteindre cet objectif, en particulier au bénéfice de ceux qui en ont le plus besoin. L’histoire des arts est enseignée depuis 2008, mais cela a parfois conduit à réduire le temps consacré aux pratiques artistiques elles-mêmes. La fréquentation des lieux culturels pour tous les élèves et la rencontre avec les artistes, les chercheurs, les œuvres et les découvertes restent encore trop peu développées. Des initiatives intéressantes sont prises par certains établissements ou collectivités, mais une impulsion forte et cohérente au niveau national fait défaut.

 

Termes du débat

L’éducation culturelle scientifique et artistique doit faire l’objet d’une ambition nationale renouvelée et cohérente. Il s’agit de faire en sorte que chaque élève puisse bénéficier d’un véritable parcours culturel, de l’école au lycée. Ce parcours pourrait intégrer simultanément enseignement, pratique et culture de manière à agir au mieux en faveur des publics qui n’auraient pas accès autrement aux œuvres et aux pratiques artistiques ou aux résultats et aux méthodes de la démarche scientifique et technologique.

Pour cela, il est nécessaire de construire ou de conforter un partenariat fort « éducation-culture-territoires ». Quels modes de collaboration envisager entre l’École, les institutions culturelles (théâtres, musées, compagnies artistiques, administrations, organismes de recherche et de diffusion de la culture scientifique…) et les collectivités locales ? Comment améliorer la complémentarité entre les actions des enseignants et celles des intervenants extérieurs à l’École ? Comment mieux former les enseignants aux problématiques culturelles ? Comment faire en sorte que la culture, dans sa relation avec l’École, contribue à la réussite de tous les élèves ?