Annuler

*Tous les champs sont obligatoires

Fermer
Fermer

Vous devez mettre à jour la version de votre Adobe Flash Player pour regarder cette vidéo.
Téléchargez-le sur Adobe

Fermer

La rénovation du collège

  1. Diminuer la taille du texte
  2. Augmenter la taille du texte
  3. Imprimer la page
  4. Télécharger le pdf

1975

c’est la date de création du collège unique (loi Haby)

22 %

c’est le pourcentage d’élèves qui ne maîtrisent pas les compétences de base en français en fin de 3e

83,4 %

c’est le taux de réussite au diplôme national du brevet en 2011

La rénovation du collège

Constat

C’est au collège, dans le prolongement de l’école primaire, que se consolide l’acquisition des connaissances et des compétences qui favoriseront l’accès à un parcours scolaire et professionnel choisi. Le collège unique est donc un élément déterminant  de la réussite d’un parcours scolaire.  Or, pour beaucoup d’enfants, la transition entre l’école primaire et le collège est un cap difficile, synonyme de perte de repères. Il s’agit en effet pour eux de passer d’un maître ou une maîtresse unique à une pluralité de professeurs, d’un environnement très sécurisant à une plus grande autonomie, d’une salle de classe qu’ils occupent en permanence et qu’ils se sont appropriée à des changements fréquents de lieux de cours.

 

Termes du débat

Depuis 1975, le collège unique a réussi l’accueil de tous les élèves mais n’a pas encore trouvé les réponses pédagogiques à apporter à l’hétérogénéité des aptitudes et des besoins. Malgré l’engagement des personnels, trop de collégiens sont encore en grande difficulté. Comment concevoir un tronc commun de formation pour tous les élèves et rendre le collège plus souple et plus attentif à tous dans son organisation ?

 

Trop axé sur une préparation au seul lycée d’enseignement général, le collège devrait permettre des modes d’organisation qui prennent mieux en compte la diversité des élèves. Dans le cadre du collège unique et de son exigence démocratique, quels dispositifs de suivi des élèves faut-il alors créer pour faciliter la réussite de tous ?

 

Les réflexions à conduire sont nombreuses pour établir une cohérence dans la progressivité des parcours de l’école élémentaire au collège et réussir l’insertion professionnelle future de tous les élèves : l’amélioration de l’articulation école-collège et le rôle de la classe de 6e, le socle commun et les programmes, l’organisation des enseignements en cycles et les démarches pédagogiques différenciées, les évaluations, ou encore l’éducation à l’orientation tout au long du collège.