Annuler

*Tous les champs sont obligatoires

Fermer
Fermer

Vous devez mettre à jour la version de votre Adobe Flash Player pour regarder cette vidéo.
Téléchargez-le sur Adobe

Fermer

George Pau-Langevin en Guadeloupe et en Martinique

  1. Diminuer la taille du texte
  2. Augmenter la taille du texte
  3. Imprimer la page
  4. Télécharger le pdf

21 septembre 2012

Lundi 17 septembre, l’académie de Guadeloupe a lancé ses travaux dans le cadre des initiatives décentralisées de la concertation pour la refondation de l’École, en présence de la ministre déléguée à la réussite éducative George Pau-Langevin. La ministre a insisté sur les enjeux propres aux outre-mers, notamment la part des enfants non scolarisés qui demeure préoccupante. Elle a souhaité que l’ensemble de la communauté éducative se saisisse du débat afin d’exprimer ses propositions et sa vision de l’École de demain. Lors de cette première journée d’échanges, quatre thématiques ont été choisies en fonction de leur importance particulière pour le territoire : la priorité à l’école primaire, la redéfinition du socle commun, l’accompagnement des élèves en situation de handicap et le climat dans les établissements scolaires.

 

Mardi 18 septembre, c’était au tour de la Martinique de terminer ses travaux après plusieurs jours de débat. Les représentants des groupes de travail ont exposé leurs réflexions qui ont porté en particulier sur la réussite scolaire pour tous, les élèves au cœur de la refondation, un système juste et efficace et enfin, sur la question de la formation des personnels. La ministre a souligné la qualité des propositions et l’engouement pour la démarche de refondation de l’École.

 

Consulter le discours de la ministre en Guadeloupe

 

 

  1. George Pau-Langevin
  2. Réussite éducative