Médecin de prévention

Les missions

Les médecins de prévention ont un rôle de conseil auprès de l’administration et des agents. Ils interviennent dans le domaine de la santé et du bien-être au travail des personnels de l’éducation nationale :
  • l’administration centrale ou des services déconcentrés ;
  • des établissements publics locaux d’enseignement (EPLE) ;
  • des écoles ;
  • d’un établissement d’enseignement supérieur ou de la recherche.

Les missions du médecin de prévention sont multiples :

Santé et bien-être au travail

Le médecin de prévention assure le suivi médical des personnels. Il accompagne le service de gestion des ressources humaines dans ses missions d’intégration des personnels handicapés. Il intervient dans la gestion des accidents du travail.

Environnement professionnel

Il apporte une expertise sur l’environnement professionnel (accessibilité, hygiène, sécurité, aménagement, équipement matériel, etc.) avec les autres acteurs du domaine. Le médecin de prévention contribue à l’élaboration, l’actualisation et la mise en œuvre du document de référence de chaque structure précisant les risques professionnels et les effectifs d’agents exposés.

Politique de prévention

Il contribue à la définition et à la mise en œuvre de la politique de prévention de l’académie. Le médecin de prévention participe aux comités d’hygiène et de sécurité (central, académique et départemental). Si nécessaire, il participe également à la commission d’hygiène et de sécurité d’établissements, ainsi qu’aux groupes de travail mis en place.
Il conduit des études et enquêtes épidémiologiques et présente chaque année un rapport d’activité de la médecine de prévention.
Il contribue à l’élaboration du programme annuel de prévention.

L’essentiel sur les concours

Le recrutement est réalisé par voie contractuelle directement par les académies.
Un diplôme d’études spécialisées en médecine du travail est exigé pour toute candidature.